topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi - Le cas Bernard Maingain : L’avocat belge manipulateur ou manipulé ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Analyses

France 24, 14/01/2016

Erreur de France 3 sur "des images de massacre au Burundi"

Dans un sujet diffusé mercredi 13 janvier dans le programme le Grand soir 3, la chaîne de télévision France 3 a présenté des extraits d’une vidéo extrêmement violente comme ayant été tournée en début de semaine au Burundi. Or, il apparaît que la vidéo est plus ancienne et que la langue qui y est parlée est le hausa, pratiqué en Afrique de l’ouest et non au Burundi.

France 3 a obtenu ces images auprès de l’avocat belge Bernard Maingain, spécialiste du Rwanda et du Burundi. Dès le début du sujet (voir la vidéo ici), intitulé "Preuves d'exactions au Burundi", le commentaire affirme qu’elles ont été tournées il y a "deux jours", soit le 11 janvier. Or, une vidéo dont elles sont extraites a été postée sur YouTube le 22 décembre 2015. Elles datent donc au moins d’il y a trois semaines.

Par ailleurs, France 3 affirme que les images ont été tournées à Karuzi au nord-est de Bujumbura. "L’horreur absolue. Trois jeunes opposants [au pouvoir burundais] assassinés, égorgés et émasculés par des bourreaux enthousiastes" dit le commentaire de la vidéo, qui ajoute que les scènes ont été filmées "sur un terrain appartenant au parti du président burundais".

Or plusieurs de nos Observateurs au Burundi sont formels : la langue que l’on entend dans la vidéo n’est pas du kirundi, la langue officielle et majoritaire du Burundi. France 24 a pu identifier la langue parlée : il s’agit du hausa, une langue usitée notamment au Nigéria et au Niger, à des milliers de kilomètres du Burundi. Il y a donc très peu de chances que cette scène ait été tournée à Karuza, sur un "terrain du parti au pouvoir ", comme l’indique le sujet diffusé par la chaine française.

Violences quotidiennes

Contacté par France 24, Bernard Maingain explique avoir dit à France 3 qu’il avait reçu ces images "48 heures auparavant" mais ne pas avoir affirmé qu’elles avaient été tournées le 11 janvier. Il ajoute : "ma source au sein de l’armée burundaise m’a dit avoir reçu ces images d’une personne se trouvant à Karuzi, et qu’elles étaient montrées dans le cadre de l’entraînement des Imbonerakure [milice de jeune ultra violente favorable au régime de Pierre Nkurunziza] à Karuzi.

"J’ai donc d’abord supposé qu’elles avaient été tournées là-bas. Plus tard dans la soirée de mercredi j’ai été informé que la langue utilisée dans le vidéo n’était pas le kirundi, et j’ai donc douté que les images aient été tournées au Burundi" dit-il. Bernard Maingain ajoute ne pas avoir affirmé à France 3 que les images avaient été tournées à Karuzi, et avoir incité la chaine à en vérifier l’origine. L’avocat assure n’avoir jamais mentionné à France 3 que les personnes torturées étaient des opposants au pouvoir burundais.

La rédaction en chef du Grand Soir 3 ne s’est pas encore exprimée sur le sujet. Nous publierons leur réaction si elle nous parvient.

Dans l’après-midi de jeudi, la présidence burundaise a affirmé qu’elle comptait "porter plainte "contre la chaîne française et Bernard Maingain, sans préciser le motif juridique.

Il reste qu’à la fin du sujet de France 3, l’historien David Gakunzi estime que "chaque jour dans tout le pays, on enlève des jeunes, on les torture, on les tue, on les mutile. Cela est fait par des miliciens ou la garde présidentielle". Cette analyse correspond à une réalité que confirment nos Observateurs depuis plusieurs mois. Depuis la tentative avortée de coup d’Etat le 13 mai, contre le président Nkurunziza, lequel a finalement été réélu pour un troisième mandat en juillet, les exactions, y compris contre des civils, sont quotidiennes au Burundi, comme nous le relatons régulièrement.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher