topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 04 février 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 04/02/2016

Droit de l’Homme

- Cinq jeunes gens ont été enlevés vers 11h par des militaires sous les ordres de Darius Ikurakure qui est commandant du camp Muzinda en province Bubanza. Les faits se sont déroulés à la sixième avenue du quartier Mutakura en mairie de Bujumbura. Une source locale indique que ces jeunes ont été conduits vers une déstination inconnue, en direction de la province de Bubanza. Cet officier est régulièrement cité dans des affaires d’enlèvement des jeunes gens des quartiers de la mairie de Bujumbura ayant participé activement aux manifestations contre le 3ème mandat du président Nkurunziza. La plupart de ces jeunes gens ont été ensuite retrouvés morts. 

- Charlotte Nsabimana, une maman de 50 ans vient d'être arrêtée par la police ce jeudi alors qu'elle se trouvait tranquillement assise à l'entrée de sa maison située à la 1ère avenue du quartier de Musaga en mairie de Bujumbura. Elle est accusée de nourrir des insurgés. Juste après les explosions de grenades cet après-midi, plusieurs jeunes ont été appréhendés, comme le rapportent des témoins présents sur place qui indiquent par ailleurs que des jeunes filles dont une de 15 ans ont été arrêtées dans la rafle menée par les forces de l'ordre.

- Thierry Rugema, un jeune de la zone Nyakabiga est porté disparu depuis ce mardi. Ce mécanicien est parti à son travail dans la zone de Buyenzi. Les parents affirment qu’ils ne l’ont pas revu depuis ce mardi. Les collègues de travail du jeune homme indiquent qu'il a travaillé toute la journée avec eux et que le soir vers 17h et il leur a dit qu'il rentrait chez lui. Sa famille affirme l'avoir cherché partout, mais en vain et que même son téléphone est éteint. Depuis plusieurs semaines, les organisations internationales des droits humains ne cessent de déplorer des cas d'enlèvements et de disparitions au Burundi. Dans la plupart des cas, les personnes enlevées sont retrouvées mortes.

Sécurité

- Un certain Siméon Nshimirimana âgé de 52 ans a été retrouvé pendu sur la colline Songa dans la commune et province de Gitega ce jeudi matin. La police indique avoir débuté une enquête pour connaître les circonstances et les motifs de cette mort.

Politique

- Dans un communiqué sorti ce mardi 2 février 2016, le parti CNDD-FDD faisant référence à la décision de ne pas envoyer la mission de prévention (MAPROBU) a remercié les chefs d’Etats qui étaient réunis à Addis-Abeba au 26è sommet de l’Union africaine pour avoir entendu l’appel du peuple Burundais.

Rappelant les différents sommets et réunions organisés pour étudier la situation prévalant au Burundi, le parti CNDD-FDD, par la voix de son porte-parole Gélase Ndabirabe, remercie les pays et organisations qui ont soutenu le Burundi pour empêcher une autre forme de colonisation à travers l’envoie des troupes étrangères dans les pays indépendants et souverains.

Le CNDD-FDD a encore une fois fustigé certains pays, organisations et medias occidentaux pour un comportement qu’il qualifie de colonialiste, pour avoir soutenu qu’une mission de protection soit envoyée au Burundi. Dans ce communiqué le CNDD-FDD accuse des individus comme Samantha Power, Louis Michel et le président Paul Kagame d’avoir essayé de détruire la démocratie du Burundi en tentant d’instaurer un gouvernement de transition à la tête du quel serait l’ancien Président du Burundi Pierre Buyoya.

Le CNDD-FDD accuse en effet Paul Kagame de se comporter comme colonialiste et avoir essayé de déstabiliser le Burundi sur fond de haine ethnique comme il aurait fait à l’époque des FDLR Interahamwe. Le président Rwandais est accusé d’avoir sacrifié une partie du peuple Rwandais pour arriver au pouvoir avec l’aide politique et militaire de la MINUAR. Paul Kagame est aussi accusé d’être l’initiateur d’une rébellion avec la bénédiction de politicien Européen come Louis Michel pour renverser le pouvoir de Bujumbura et mettre en place un gouvernement de transition.

Les organisations internationales de défense des droits de l’homme comme Human Right Watch et Amnesty International sont aussi pointées du doigt dans ce communiqué comme étant derrière un plan de déstabilisation du Burundi en parlant de risque de génocide et de fosses communes dans leurs rapports. Le CNDD-FDD affirme que l’Union Africaine n’a pas honte puisqu’elle garde le silence et soutiendrait Kagame dans ces plans de division ethnique au Burundi.

Ce parti termine en remerciant ses membres pour être restés pacifiques et unis, les forces de l’ordre pour leur dévouement et les chefs d’Etats africains qui ont expliqué à leurs paires la situation réelle au Burundi en privilégiant la voix du dialogue dans la résolution de la Crise actuelle.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher