topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 10 février 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 10/02/2016

● Droits de l’Homme

- Il s'appelle Blaise Bolard Keza cet étudiant en statistiques à l’Université du Burundi qui a été arrêté la nuit dernière chez ses parents à la 15e avenue du quartier de Cibitoke en Mairie de Bujumbura. Il est actuellement détenu sur la position militaire de la 3e avenue du quartier de Mutakura dans la commune Ntahangwa. Sa famille se dit très inquiète pour sa sécurité.

● Economie

- Ces derniers jours, les prix des denrées alimentaires sont exorbitants en province de Makamba. Le prix du riz est passé de 1400 à 1800 Fbu le kilo, le haricot ordinaire est passé de 900 à 1300 Fbu, la farine de maïs de 600 à 1000 Fbu et le kilo de pomme de terre de 500 à 800 Fbu. Cette flambée des prix est causée, selon la Direction Provinciale de l'Agriculture et de l'Elevage (DPAE) Makamba, par une longue sécheresse pendant les saisons culturales B et C 2015.

Les autres raisons sont des inondations qui ont causé l'asphyxie des cultures dans les marais ayant entrainé une perte considérable dans les saisons culturales C 2015 et A 2016, l'instabilité sécuritaire dans les communes de Kibago, Mabanda et Nyanza-Lac qui a aussi des impacts néfastes sur la stabilisation des prix et enfin, la vente des cultures sur pied pour les gens qui ont fuit le pays et le déstockage d'animaux d'élevage.

- De même, les populations de Gitega remarquent une montée des prix sur pratiquement toutes les denrées alimentaires de première nécessité. Ainsi, le kilogramme de haricots, plat principal des burundais, a augmenté de façon conséquente. On le trouvait à de 800 à 1200 Fbu alors que le haricot est passé de 1200 à 1400 Fbu le kilo. Pour ce qui est de la farine simple, communément appelée Inyange, le kilo est passé de 600 à 800 Fbu alors que la farine appelée ‘kivunde’ est affichée à 900 Fbu le kg au lieu de 750 Fbu.

Un régime de banane coûtait auparavant 3000 Fbu s'achète désormais 5000 Fbu. Quant au riz produit localement, le prix passe de 1200 à 1500 Fbu le kg, tandis que le riz tanzanien passe lui de 1700 à 2000 Fbu. Les fruits sont réservés à des consommateurs relativement aisés, mais les petits commerçants rencontrés nous ont confié qu’ils ne parvenaient pas à écouler leurs produits.

● Santé

- La molécule médicamenteuse "quinine" manque cruellement dans les officines pharmaceutiques de la Mutuelle de la Fonction Publique ainsi que dans les grandes pharmacies de la ville de Gitega. Les malades ne cachent pas leur colère étant donné que la quinine reste le traitement le plus efficace contre le paludisme alors qu’elle est le plus utilisé. Si rien n'est fait, ces malades en grand nombre risquent de succomber. Tous les concernés réclament qu'une solution soit trouvée rapidement. Les pharmaciens quant à eux disent qu'ils n'ont pas où s'approvisionner. Ils font savoir que la quinine manque aussi dans les stocks de SIPHAR et de CAMEBU. Signalons enfin que le paludisme reste la première cause de décès dans la province de Gitega.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher