topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi veut mettre sous tutelle les fonds de l’UE destinés aux populations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 15/03/2016

 COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT SUR LA DECLARATION DU 14 MARS 2016 PAR L’UNION EUROPEENNE SUR LE BURUNDI.-

1.- Le Gouvernement de la République du Burundi a pris acte de la déclaration de l’UE concluant les consultations avec le Burundi au titre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou ACP-UE ce 14 mars 2016, une conclusion visant à suspendre l’aide de l’Union Européenne au Burundi.

2.- Le Gouvernement déplore que l’Union Européenne en prenant une telle conclusion, n’ait pas pris en considération les avancées pourtant significatives, les efforts déployés et les progrès réalisés sur le plan sécuritaire malgré les défis lancés par les groupes terroristes ayant choisi comme cibles les populations civiles et les forces de sécurité, situation actuellement maîtrisée.

La décision de l’Union Européenne risque malheureusement d’encourager ces terroristes qui vont interpréter ce geste comme un une récompense à leur entreprise criminelle.

3.- Non plus, l’Union Européenne n’a pas pris en compte l’évolution positive de la situation en rapport avec le dialogue inclusif inter Burundais en cours, ainsi que les récentes mesures prises en rapport avec les droits de l’homme notamment la grâce accordée à plus de 2.000 prisonniers, l’annulation des mandats d’arrêt contre certaines personnalités, la libération de plusieurs détenus en rapport avec le mouvement insurrectionnel de même que la réouverture de quelques radios privées, tout cela après une instruction diligente de leurs dossiers, sur demande du Gouvernement.

4. Toutefois, le Gouvernement du Burundi, qui œuvre pour le bien-être de la population burundaise se réjouit de ce que le partenaire européen ait maintenu le soutien financier à la population ainsi que l’aide humanitaire, ce qui par ailleurs constitue la principale priorité du Gouvernement.

5. Dans le souci de préserver toute la transparence nécessaire et parer aux éventuelles opérations de blanchiment de ces financements ainsi que leur détournement vers d’autres activités suspectes, les fonds destinés aux projets pour le bien être de la population devront passer par les comptes de la Banque Centrale conformément à la loi en la matière et en vigueur, tout en restant dans leur intégralité à l’entière disposition de la population bénéficiaire.

Et pour donner davantage de chance aux résultats du dialogue interburundais déjà initié et dans le souci de consolider les acquis de la réconciliation nationale, les entités chargées de la gestion des Projets financés devront se conformer à l’esprit des équilibres prescrits par les Accords d’Arusha dans le recrutement de leur personnel.

6.- Pour sa part, le Gouvernement de la République du Burundi continuera, et sans contrainte aucune, son œuvre de redresser la situation au niveau politique et sécuritaire, dans l’intérêt du bien du peuple burundais, tout en tenant en considération la souveraineté nationale, l’intégrité territoriale et les bonnes relations avec ses partenaires.

Aucune décision ou proposition remettant en cause ces principes sacrés ne peut recevoir le soutien du Gouvernement de la République du Burundi.

7.- Enfin, le Gouvernement de la République du Burundi remercie vivement tous les pays de l’Union Européenne qui ont refusé de suivre la position d’un membre de l’U.E qui cherche toujours à s’ingérer davantage dans les affaires intérieures du Burundi et qui est à l’origine des nombreux problèmes qui jalonnent l’histoire de ce pays.

Bujumbura, le 15 mars 2016,

Le Secrétaire Général du Gouvernement

et Porte-parole du Gouvernement

Philippe Nzobonariba.-

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher