topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura cherche à se dédouaner dans la mort d’un ancien ministre rwandais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

PANA, 31 mars 2016

Une autopsie envisagée pour élucider la mort inopinée d’un détenu rwandais au Burundi

 Bujumbura, Burundi - Le ministère burundais de la Justice a envisagé, jeudi, de faire pratiquer une autopsie sur le corps d’un ancien ministre rwandais, Jacques Bihozagara, au lendemain de sa mort en détention préventive à Mpimba, la prison centrale de Bujumbura, sous le chef d’accusation d’"espionnage" pour le compte du pays d’origine, rapporte la radio nationale (publique).

L’ancien ministre à différents postes et ambassadeur du Rwanda en France ainsi qu’en Belgique, revenait souvent, ces derniers temps, pour des affaires privées au Burundi où il a, par ailleurs, passé une partie de sa tendre jeunesse en exil.

Au mois de décembre dernier, des services burundais des renseignements l’avaient arrêté dans des circonstances non élucidées puis transféré à la prison centrale de Mpimba.

Les rares informations à avoir circulé jusque-là de l’intérieur de la prison et de la représentation diplomatique rwandaise à Bujumbura, indiquent que la mort de M. Bihozagara est intervenue dans la journée de mercredi, suite à un malaise d’origine inconnue.

La mort de M. Bihozagara tombe au plus mauvais des relations de voisinage depuis l’éclatement, fin avril dernier, d’une grave crise politique liée, au départ, à un conflit électoral mal résolu entre le pouvoir et l’opposition au Burundi. Le pouvoir de Bujumbura accusant celui de Kigali d’ingérence dans les affaires intérieures du Burundi par réfugiés de la crise interposés.

La dégradation croissante des relations entre les deux pays s’est durcie, notamment, par l’expulsion, en octobre dernier, du premier conseiller de l’ambassade du Rwanda à Bujumbura, Désiré Nyaruhirira, suspecté d’être impliqué dans la déstabilisation du Burundi.

La tentative de coup d’Etat manqué de mai dernier contre le pouvoir burundais avait encore tendu les relations avec le Rwanda, accusé d’avoir accueilli sur son territoire des généraux putschistes et de soutenir des groupes armés qui déstabilisent son voisin du sud, malgré les démentis maintes fois répétés de Kigali.

De son côté, le Rwanda suspecte le Burundi d’abriter des éléments résiduels des forces démocratiques de libération du Rwanda (Fdlr) à l’origine du génocide rwandais de 1994, ce que dément également Bujumbura.

Plus récemment encore, au mois de février, les services de sécurité burundais ont exhibé devant la presse, un caporal de l’armée rwandaise, Cyprien Rucyahintare, matricule 284049, en le faisant passer pour un “espion” à la solde du Rwanda.

Les autorités de Kigali avaient répondu aux allégations d’espionnage militaire qu’un tel nom ou matricule n’existaient pas au sein des forces armées rwandaises.

Le père de l’espion supposé était revenu à la charge dans les médias rwandais pour présenter son fils prodige comme un "vaurien" qui vivait du vol de petites choses, comme les poules et les aliments dans des ménages d’autrui.

L’année dernière encore, un journaliste indépendant rwandais, Besabesa Mivumbu, avait été arrêté dans le nord-est du Burundi, également sous le chef d’accusation de se livrer à de l’espionnage pour le compte de son pays, avant d’être libéré par la suite.

La tension ne retombe pas et le chef de la diplomatie burundaise, Alain Aimé Nyamitwe, a redit, en début de cette semaine, la détermination de son pays à porter plainte contre le Rwanda auprès des instances judiciaires internationales habilitées sur la base de "preuves tangibles" de violation de la souveraineté nationale.

Depuis le mois de février dernier, le gouvernement burundais a encore dédié tous les samedis de la semaine à des marches-manifestations populaires à travers le pays, jusqu’à ce que cessent les ingérences du Rwanda et de son président dans les affaires intérieures du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher