topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les procureurs généraux des pays des Grands Lacs réunis mardi à Nairobi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

PANA, 21 avril 2016

 Vers une coopération judiciaire plus accrue contre l’impunité dans les Grands Lacs africains

Bujumbura, Burundi - Les procureurs généraux des pays membres de la Conférence internationale de paix pour la région des Grands Lacs (Cirgl) se sont réunis mardi et mercredi à Nairobi, la capitale kényane, pour adopter une approche de coopération judiciaire régionale "plus efficace et pratique" dans la lutte contre l'impunité transfrontalière, apprend-on de source diplomatique à Bujumbura.

A cette occasion, l’envoyé spécial des Nations unies pour les Grands Lacs et organisateur conjoint de la réunion, le diplomate algérien, Said Djinnit, a souligné l’importance "cruciale" de la coopération judiciaire entre les Etats voisins de la région dans la lutte contre l’impunité, indique un communiqué de presse envoyé jeudi à la PANA, du secrétariat exécutif de la Cirgl dans la capitale burundaise.

"Nous sommes tous très conscients que les cycles continus de violence dans les différents pays de la région ont entraîné des violations massives des droits de l’homme, la violence sexuelle à grande échelle, les atrocités et la mort, la dégradation de l’environnement et l’exploitation illégale des ressources naturelles", a-t-il souligné, en substance.

Par ailleurs, "beaucoup de ces crimes ont une dimension régionale et portent des conséquences importantes pour la paix et la sécurité dans la région", a-t-il indiqué.

Les procureurs provenaient du Burundi, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo (Rdc), du Kenya, du Rwanda, du Soudan du Sud, du Soudan, de l’Ouganda et de la Zambie.

De hauts fonctionnaires des Nations unies et ceux des organisations régionales et sous- régionales, qui appuient techniquement et financièrement la Cirgl, ont également pris part à la rencontre.

La réunion visait à "développer une meilleure compréhension des défis et des obstacles à la coopération judiciaire dans la région des Grands Lacs, identifier les occasions de prendre des mesures spécifiques pour la renforcer et adopter une approche opérationnelle et pratique qui comprend la mise en œuvre, dans la législation interne, des dispositions du Protocole de la Cirgl sur la coopération judiciaire", précise le communiqué.

La Conférence faisait suite à une précédente réunion des ministres de la Justice de la Cirgl, tenue à Livingstone, en Zambie, du 25 au 26 Août 2015, rappelle le texte du communiqué.

A Livingstone, les ministres s’étaient engagés à accélérer la domestication des protocoles de la Cirgl, y compris le Protocole sur la coopération judiciaire, notamment dans le domaine d’arrêter des fugitifs ou des accusés, et la lutte contre la criminalité transnationale, y compris le terrorisme dans les Grands Lacs.

"Bien qu’il existe des lignes directrices régionales pour la coopération judiciaire dans les protocoles de la Cirgl, et un certain nombre de pays ont des traités d’extradition entre eux, il y a eu peu d’actions pour favoriser efficacement la coopération judiciaire régionale", sont tombés d’accord les participants.

Par conséquent, la conférence visait à favoriser une plus grande compréhension des défis et faire des recommandations utiles pour parvenir à une coopération judiciaire régionale, conclut le communiqué.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher