topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO REPREND DU SERVICE RÉGULIER ! Le comité de La Rédaction est de retour après ses congés d'été et le fil de l’actualité reprend son rythme habituel. Merci de votre fidélité. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Amère pilule pour Dr Jean Minani, à son tour "Nyakurisé" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 15/05/2016

 Dr Jean Minani (photo) a été limogé dimanche de la tête du parti Frodebu-Nyakuri, au cours d’un congrès extraordinaire qui s’est tenu à Bujumbura, sous l’œil bienveillant du pouvoir. Celui qui avait introduit la « Nyakurisation » dans la vie politique burundaise se voit lui-aussi prescrire le même traitement.

Le week-end de la pentecôte aura donc été un véritable calvaire pour le tout nouveau président du CNARED, car son limogeage de son propre parti intervient juste au lendemain du départ fracassant d’Hussein Radjabu de la principale plateforme de l’opposition, et de sa salve de critiques à l’encontre de Dr Jean Minani.

En effet, « Le Parti CNDD-FDD Epris du Respect de la Loi prend solennellement la décision de se retirer de la Plate-forme CNARED-GIRITEKA », a annoncé samedi dans un communiqué l’ancien homme fort du parti au pouvoir au Burundi, aujourd’hui en exil après son évasion spectaculaire de Mpimba, la prison centrale de Bujumbura où il a passé près de huit ans.

Hussein Radjabu, devenu un des ténors de l’opposition en exil, a accusé les nouveaux dirigeants du CNARED d’avoir « procédé au forcing » les 23, 24 et 25 avril 2016, pour aboutir au « renversement des organes existants pour des raisons tant d’inopportunité politique que d’illégalité ».

Dr Jean Minani et les membres du Directoire du CNARED sont ainsi accusés d’avoir des « ambitions démesurées » et de s’être livrés à une « course effrénée au positionnement pour une visibilité individuelle ».

Selon les analystes, Dr Jean Minani est aujourd’hui fragilisé car, sans parti politique et déjà contesté à la tête du CNARED, il va devoir revoir ses ambitions à la baisse et vu surtout que sa priorité va dorénavant être la lutte pour sa propre survie politique.

« Arroseur, arrosé », titre la presse locale en rappelant que Dr Jean Minani n’avait pas hésité, en 2008 avec la complicité du pouvoir Cndd-Fdd, de trahir ses compagnons du Frodebu pour créer une branche dissidente devenue l'actuel parti « Frodebu-Nyakuri ». L’apprenti-sorcier venait de créer un précédent en injectant un virus de holdup des directions des partis politiques d’opposition. C’est ce même virus qui risque aujourd’hui de lui être fatal.

Pour la petite histoire, les tombeurs de Dr Jean Minani s’appellent Képhas Nibizi et David Niyoncungu, deux inconnus sur l’échiquier politique burundais devenus du jour au lendemain président et secrétaire général du parti Frodebu-Nyakuri² (au carré !).

Et ce grâce à la formule de « Nyakurisation » trouvée par un certain … Dr Jean Minani ! Il y a parfois une justice en ce bas monde. Pas souvent et quand elle est là, elle prend souvent son temps, mais quand même.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher