topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Montpellier : Miss Africa locale est burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

Midi Libre, 06/06/2016

Elue samedi 4 juin, Miss Africa Montpellier est burundaise. Elle parle d'ici et d'ailleurs.

Seule face à 500 personnes, samedi soir au sein de la salle Pagézy, Kelliah clame son poème avec conviction. "C'est un texte qui fait référence aux tambours du Burundi, l'emblème de mon pays, explique la jeune femme âgée de 21 ans. Lorsqu'ils se taisent, cela signifie que la nation se trouve dans une situation compliquée. Comme en ce moment, où mon peuple n'a pas le droit de manifester contre son président, qui se représente une troisième fois alors qu'il n'en a plus le droit." [Photo : Kelliah Kanyamuneza (centre) en compagnie des 1ère et 2ème dauphines, Miss Niger et Miss Côte d'Ivoire.]

Kelliah a séduit par sa douceur, son regard et son poème

Aussi, cette étudiante à l'École supérieure de tourisme à Montpellier pose-t-elle un regard admiratif sur la mobilisation française contre la loi Travail. "Nos chers élus n'ont pas le droit de nous imposer des choses contre notre gré. Et le peuple a le pouvoir de changer les choses."

C'est sûrement cette prise de position qui a décidé le jury dans l'attribution de la couronne de Miss Africa Montpellier 2016 à mademoiselle Kanyamuneza, candidate parmi une quinzaine provenant de toute l'Afrique francophone, du Sénégal aux Comores. Car si, dans ce concours qui fêtait, samedi, sa première édition, la beauté physique est importante, elle n'est pas la seule qualité exigée.

"Nous évaluons surtout la capacité des participantes à représenter l'élégance et la culture africaines", explique Maxime Okoye, président de l'association CALR (Centre africain Languedoc-Roussillon), organisatrice de l'événement. "Kelliah a aussi séduit le jury par sa douceur, son regard et sa capacité à donner une image classe de la femme africaine", renchérit Maxime.

Destination Ouganda

Il faut dire que, du haut de son 1,78 m, la Burundaise a l'habitude des concours de beauté. "Dès l'âge de 15 ans, je me présentais à Bujumbura, la capitale. J'adore ces moments, car je peux rencontrer des gens, discuter avec eux." Kelliah en aura l'occasion durant un an, puisque son titre de Miss Africa Montpellier implique sa participation à plusieurs manifestations locales, notamment Octobre rose, qui sensibilise à la lutte contre le cancer du sein. Entre-temps, Kelliah souhaite voyager. Elle en aura l'occasion.

Car, outre son écharpe, elle a également remporté un billet d'avion aller-retour pour la destination africaine de son choix. Et c'est pour l'Ouganda qu'elle a opté. "Je vais faire une surprise à mon frère qui m'a toujours soutenue", explique celle dont toute la famille est restée au Burundi. Avant, peut-être, d'enchaîner sur une profession qui la mènera d'un bout à l'autre de la planète. La Montpelliéraine (depuis quatre ans) pourra ainsi prêcher la bonne parole, celle de la liberté d'expression. Histoire de réveiller les tambours.

SÉBASTIEN HOEBRECHTS

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher