topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Certaines maladies sont déjà éradiquées grâce à la vaccination Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 18/06/2016 – Source Xinhua

Certaines maladies sont "déjà éradiquées" au Burundi depuis l'introduction du PEV (programme élargi de vaccination) dans le pays dans les années 1980, a affirmé samedi à Bujumbura Issac Matene, directeur adjoint intérimaire du PEV au sein du ministère burundais de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida.

Le médecin Matene, qui tenait un point de presse consacré à l'annonce de la semaine santé mère-enfant (1ère édition 2016) prévue du 20 au 23 juin 2016 sur l'ensemble du territoire burundais, a précisé que grâce aux diverses séances de vaccination de routine organisées au Burundi au cours des trois dernières décennies, "beaucoup de maladies ne sont plus visibles".

Par exemple, a-t-il expliqué, le tétanos, en dehors de quelques rares cas qui surviennent chez les personnes adultes, est totalement éradiqué chez les enfants burundais.

Le Burundi, a-t-il ajouté, a déjà éradiqué la poliomyélite conformément à l'objectif mondial d'éradication de cette maladie àl'horizon 2020.

Le médecin Matene a affirmé que pour ce faire, le Burundi va s'associer aux autres pays du monde pour déclarer, d'ici l'échéance 2020, l'éradication de cette maladie.

Aujourd'hui, a-t-il insisté, on n'enregistre aucun cas de poliomyélite au Burundi.

Il a noté également que depuis l'introduction de la 2ème dose du vaccin contre la rougeole au Burundi, les autorités sanitaires n'enregistrent plus de cas de rougeole au niveau de l'ensemble du territoire burundais.

"Donc, depuis 2013, on peut confirmer que sur base de la surveillance que nous effectuons dans les centres de santé et les districts sanitaires jusqu' au niveau du PEV, il n'y a plus de cas de rougeole détecté au Burundi depuis 2013 ; ce qui est une fierté pour le pays", a-t-il affirmé.

Le médecin Matene a indiqué également qu'au sein de la sous-région d'Afrique centrale, le Burundi est un pays modèle en ce qui concerne le processus sanitaire de vaccination.

Trois millions d'enfants burundais âgés de 6 à 59 mois sont attendus pour recevoir de la vitamine A au cours de la prochaine semaine santé mère-enfant qui sera lancée solennellement le 20 juin prochain en commune Musigati relevant de la province de Bubanza (ouest du Burundi).

La prochaine semaine dédiée à la mère et l'enfant, a indiqué M. Matene, sera consacré aussi au rattrapage des enfants de 18 à 23 mois pour la 2ème dose du vaccin contre la rougeole et la 4ème dose du vaccin contre le tétanos, la distribution de l'albendazole chez des enfants d'une année à 14 ans, et la mobilisation pour la collecte du sang dans le cadre de la lutte contre les anémies.

Toutefois, a-t-il déploré, même si le Burundi dispose actuellement des vaccins en quantité suffisante, le pays fait face à sa "dépendance de l'extérieur" en ce qui concerne les moyens financiers et matériels à allouer au PEV.

"Aussi longtemps que nous n'aurons pas obtenu l'indépendance en ce qui concerne l'approvisionnement en vaccins, où le Burundi achèterait les vaccins avec ses propres fonds, une telle situation restera un terrible défi pour le PEV burundais", a-t-il affirmé.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher