topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l'actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Appel du Professeur Libérat Ntibashirakandi aux intellectuels burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 20/07/2016

APPEL A CONTRIBUTIONS - ARTICLES

              CONTEXTE

Notre Mère Patrie, le Burundi, traverse une crise politique, sociale, économique et  sécuritaire très grave. Il est indéniable que le Burundi a besoin d’un sursaut de ses filles et fils. Ceux-ci doivent inventer des solutions urgentes pour  arrêter, en particulier, les crimes de sang qui se commettent au grand jour, au vu et au su du monde entier.

Le Burundi a besoin d’une vision claire et réfléchie pour effectuer une sortie immédiate de la crise. Il a besoin de balises, dans tous les textes qui régissent la République, pour bannir à jamais un système qui se maintient au pouvoir par la terreur. Enfin, le pays a besoin de relancer une véritable démocratie basée sur les principes universels d’un Etat de droit.

De cette vision claire et bien pensée découlera, à coup sûr, une véritable vision et un plan stratégique de redressement du pays.

Pour atteindre cet objectif, les intellectuels burundais doivent s’organiser et contribuer à préparer un avenir meilleur pour les générations futures. Les intellectuels burundais représentent un important vivier de ressources humaines d'une valeur inestimable. Ils n’ont pas le droit de laisser le terrain aux politiciens, aux partis politiques et autres organisations comme les rébellions.

Cet appel est lancé à tous les intellectuels burundais qui vivent et travaillent au Burundi et à travers le monde afin qu'ils sortent de leur torpeur et de leur silence. Chacun, dans son domaine de prédilection et de compétence peut proposer des solutions aux problèmes liés à l’organisation des trois pouvoirs (Exécutif, Législatif et Judicaire), aux problèmes sécuritaires (réforme des Forces de Défense Nationale) et aux enjeux socio-économiques (crise des valeurs, malversations, sous-développement).

              NATURE DES CONTRIBUTIONS

Nous souhaitons des propositions concrètes, par écrit et sous format électronique, indiquant  la voie de l’avenir du Burundi à court, moyen et long terme. Quelles sont les solutions pour assurer le retour rapide à la légalité constitutionnelle, à la paix et à la sécurité pour tous les citoyens burundais ? Comment instaurer une démocratie véritable dans le strict respect de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation et de la constitution qui en est issue ? Comment arrêter les cycles de violence souvent à caractère ethnique? Comment lutter contre le sous-développement? Comment instaurer au Burundi de demain l’égalité homme femme tout en conciliant les questions « Genre » et « Excellence » ? Quelles sont les mesures politiques qu’il faudrait prendre pour que la presse burundaise soit véritablement libre et réellement indépendante ? Quel est  le rôle de la diaspora burundaise à court, moyen et long terme  dans la reconstruction d’un Burundi dont nous tous rêvons : uni, digne et prospère ? Comment associer les jeunes burundais dans la gestion du pays ? Comment promouvoir les valeurs de nos aïeux : honnêteté, humanisme, responsabilité, dignité et amour de la patrie?  Comment renforcer la société civile au Burundi d’après la crise et comment elle s’impliquera dans la promotion des valeurs de démocratie et d’un état de droit ? Etc.

Les contributions peuvent être rédigées en français ou en anglais et ne peuvent pas dépasser 15 pages (style  Arial, police taille : 11). Tous les articles doivent reprendre le nom,  prénom et une biographie succincte  de l’auteur + une photo récente.

              SUIVI DES RECOMMANDATIONS

Toutes les propositions seront intégrées dans un seul document (actes de la Table Ronde organisée à Anvers le 18 juin 2016) et les droits d’auteur seront scrupuleusement respectés.

              DEADLINE/INFORMATIONS

Toutes les contributions peuvent être envoyées avant le 15 août 2016. Vous souhaitez avoir des informations complémentaires ou envoyer votre contribution,  une seule adresse : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir .

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014