topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : la CVR entrera bientôt dans l'"ultime phase" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 29/07/2016 – Source Xinhua

 La Commission pour la Vérité et la Réconciliation (CVR) du Burundi entrera bientôt dans son "ultime phase", selon Mgr Jean-Louis Nahimana (photo), président de la CVR burundaise.

Lors d'un point de presse en marge d'une réunion des 11 commissaires de la CVR et des délégués des organisations burundaises de la société civile (OSC), Mgr Nahimana a précisé qu'en dépit du défi financier, la CVR envisage de "foncer en avant" en inaugurant une nouvelle ère burundaise marquée par la phase des "dépositions des plaintes et des enquêtes" sur les diverses crises sanglantes qui ont endeuillé le pays au cours des quatre décennies du Burundi post-indépendant.

La CVR burundaise s'est vu assigner le mandat d'enquêter sur tous les "graves" crimes de sang commis du 1er juillet 1962 au 31 décembre 2008, échéance supposée être la fin de la belligérance armée au Burundi.

Pour Mgr Nahimana, les OSC, de par leur proximité avec la population et leur expertise "avérée" en matière de justice transitionnelle, vont jouer un "rôle-clé" pour faire éclater toute la vérité sur les diverses tragédies du Burundi post-indépendant.

"Toutefois, l'ultime vérité recherchée par la CVR sur le passé sanglant burundais, est celle qui est enfouie aujourd'hui et qui pourrait émerger à la surface à partir des récits et des témoignages des personnes qui ont été affectées par les diverses crises qui ont endeuillé le Burundi", a-t-il insisté.

La vérité recherchée par la CVR, a-t-il ajouté, est fondamentalement celle qui pourrait cimenter le recouvrement d'une paix durable au Burundi.

Pour ce faire, Mgr Nahimana a plaidé pour un soutien "moral" en faveur des Burundais qui viendront témoigner, avant d'annoncer que des dispositions particulières ont été prises pour protéger les témoins, "moyennant utilisation des codes" dont des noms d'emprunt, en vue de leur garantir une sécurité physique.

Le lancement de la phase opérationnelle de la CVR en avril dernier, a-t-il fait remarquer, est le résultat d'une large consultation populaire à tous les échelons de gouvernance.

"L'heureux constat, est qu'en dépit des divergences de perceptions et d'opinions, tout le monde s'accorde sur la nécessité de réconciliation entre les Burundais", a-t-il souligné.

Mgr Nahimana a demandé aux dirigeants des OSC d'encourager les gens qui souhaiteraient témoigner sur le passé, de "vaincre la peur" en ce qui concerne le dépôt de leurs plaintes dans le nouvel environnement sécurisé mis en place par la CVR avec l'apport des expertises en la matière.

Les dépositions des plaintes, a-t-il révélé, commenceront par les habitants de la Mairie de Bujumbura abritant la capitale burundaise.

Le processus de la mise en place de la CVR burundaise s'est inspirée des expériences analogues vécues sous d'autres cieux, en l'occurrence la CVR sud-africaine qui a vu le jour au lendemain de l'abolition du régime d'apartheid (régime de ségrégation raciale) en 1994. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher