topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE : LE BURUNDI SE DIRIGE-T-IL VERS UNE RÉPUBLIQUE MONARCHIQUE ? ARIB.INFO PUBLIE LE TEXTE INTÉGRAL DU PROJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION DU BURUNDI. ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi s'attaque aux médicaments "non conformes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 14/08/2016 – Source Xinhua

Le Burundi part en guerre contre les médicaments non conformes, jugeant impératif le respect du circuit officiel d'approvisionnement dans les structures sanitaires, a déclaré dimanche la ministre de la Santé publique, Josiane Nijimbere.

Mme Nijimbere, qui s'exprimait à la radio nationale en marge d'une visite d'inspection dans la province de Kayanza (nord), a dit avoir relevé sur place la présence des "médicaments non conformes" aux normes sanitaires requises.

Elle a ordonné que de tels médicaments "hors normes" soient immédiatement retirés des rayons des officines sur tout le territoire.

"Nous avons constaté la présence de médicaments non conformes, dont des quinines. On doit les retirer toutes affaires cessantes pour que la population ne soit pas victime de mauvais médicaments", a-t-elle insisté.

Toutefois, Mme Nijimbere s'est dite heureuse de voir que les médicaments donnés à l'Etat par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) soient arrivés à destination en passant par les circuits normaux.

La ministre a saisi cette occasion pour préciser que les structures sanitaires publiques étaient autorisées à s'approvisionner en médicaments auprès des pharmacies privées, moyennant respect du circuit officiel défini par le Département de la pharmacie placé sous la tutelle de son ministère.

Les résultats des contrôles ont déjà montré qu'environ 60% des médicaments utilisés dans les structures sanitaires publiques proviennent de la Centrale d'achat des médicaments au Burundi (CAMEBU) et que les autres viennent de pharmacies grossistes privées.

"Les structures sanitaires sous tutelle gouvernementale sont autorisées à acheter les médicaments dans les pharmacies privées, mais après la permission du département de la pharmacie et des médicaments. Ce dernier les autorise à acheter les médicaments disponibles à la CAMEBU et à acheter dans les pharmacies privées les médicaments non trouvés à la CAMEBU", a-t-elle insisté.

"Ici, le souci constant est le respect des normes", a-t-elle martelé, avant de plaider pour l'augmentation des capacités de la CAMEBU concernant la fourniture de médicaments aux structures sanitaires publiques, jugeant que le taux de fourniture de 60% était un "seuil bas".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher