topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

JO 2016 : Francine Niyonsaba offre au Burundi sa première médaille Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

@rib News, 21/08/2016 – Source AFP

 La Sud-Africaine Caster Semenya (centre), championne du monde 2009, a été sacrée championne olympique du 800 m en 1 min 55 sec 28/100e, nouveau record national, aux JO de Rio samedi, pour la dernière soirée dans le stade olympique, devant Francine Niyonsaba (gauche) qui a offert au Burundi sa première breloque.

Semenya, athlète intersexuée qui possède un taux de testostérone qui la rapproche des hommes, a devancé la Burundaise Francine Niyonsaba (1:56.49) et la Kényane Margaret Nyairera Wambui (droite, 1:56.89), dont les allures androgynes posent également question.

La Sud-Africaine de 25 ans a pris les commandes de la course dès l’entame, avant de se glisser dans la foulée de Niyonsaba jusqu’aux derniers 200 m, où elle a placé une accélération suffisante pour décramponner ses adversaires.

« C’était une course fantastique et un plateau très relevé, donc il fallait d’abord savoir être patiente », a déclaré Semenya. « Je suis juste très heureuse d’avoir remporté l’or. »

« Je rentre dans l’histoire »

« Je suis très heureuse », a souligné de son côté Niyonsaba. « J’ai fait de mon mieux même si mon but était d’avoir l’or, pas l’argent. Mais c’est un honneur pour moi, je rentre dans l’histoire en devenant la première médaille d’argent de mon pays. »

Semenya avait été vice-championne olympique en 2012, encadrée sur le podium par deux athlètes russes: Mariya Savinova, victorieuse, a depuis reconnu s’être dopée dans sa carrière, tandis que Ekaterina Poistogova, médaillée de bronze, est sous le coup d’une suspension à vie recommandée en novembre dernier par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Semenya a été sous le feu des projecteurs en 2009 à Berlin lors de son titre mondial, décrochée à 18 ans seulement. Son allure avait entraîné une enquête approfondie menée par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) pour déterminer son genre sexuel.

Son cas avait abouti à une réglementation spécifique concernant les athlètes intersexuées.

Semenya revient au plus haut niveau depuis un an, à la suite de la suspension de la réglementation de l’IAAF concernant les intersexuées, qui l’obligeait à se médicamenter pour réduire son taux de testostérone.

Une nouvelle réglementation à ce sujet doit être présentée dans l’année qui vient.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014