topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La rentrée scolaire 2016-2017 bénie par une fine pluie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

PANA, 26 septembre 2016

Bujumbura, Burundi - Une fine pluie a béni la rentrée scolaire 2016-2017 des écoliers et élèves du public au bout de deux mois de vacances estivales passées au chaud, a-t-on constaté sur place à Bujumbura, la capitale burundaise.

« C’est la bénédiction divine », a saisi la balle au bond un parent qui accompagnait à pied son « petit ange » débutant à une école primaire du nord de la capitale burundaise.

La pluie est venue contrarier les pronostics pessimistes du service météorologique national qui ne s’y attendait pas avant la fin de l’année.

L’autre élément notable d’ambiance de la rentrée est que dans la plupart des établissements scolaires visités, la première journée était surtout consacrée aux travaux d'entretien des écoles  où la poussière a, entre temps, envahi les salles de classes.

S’agissant de l’environnement sociopolitique et économique, les enfants, les enseignants et les parents priaient pour que la nouvelle année scolaire soit moins mouvementée que la précédente marquée par l’insécurité générée par le contentieux électoral de 2015 au Burundi.

Les stigmates de la crise restent néanmoins visibles à l’œil nu dans certaines écoles où des élèves manquaient à l’appel pour avoir fui l’insécurité vers l’extérieur, ont confié des enseignants.

D’autres enfants doivent rattraper une année blanche passée en prison pour une affaire de gribouillis généralisés dans un manuel scolaire de plusieurs écoles du pays et dont les auteurs s’en prenaient à la photo du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza.

Sur le plan pédagogique, une série de réformes du secteur de l’éducation risque de dépayser plus d’un apprenant dès cette nouvelle rentrée scolaire 2016-2017.

Le ministère de l’Education nationale tâtonne encore dans la mise en œuvre de sa réforme qui fait passer l’école primaire de six à neuf ans, avec de fortes probabilités de finir dans une sommaire école de métiers.

L’école secondaire publique réputée sélective au Burundi, quant à elle, va connaître des enseignements « à deux vitesses », avec la création des « Ecoles d’excellence » limitées aux plus doués, dès cette année, appréhende-t-on dans les milieux éducatifs du pays.

Les enfants et les parents moins nantis financièrement grognent également suite à une décision du ministère de l’Education qui supprime le système d’internat dans le secondaire public dès la nouvelle année scolaire, officiellement pour des raisons budgétaires.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher