topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Pour le Burundi, la sortie de l'Afrique du Sud de la CPI devrait en précéder d'autres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 22/10/2016 - Source AFP

Le Burundi a estimé que la décision vendredi de l'Afrique du Sud de l'imiter et de se retirer de la Cour pénale internationale devrait inciter d'autres pays africains à faire de même, la CPI n'étant "pas populaire" sur le continent.

"Le Burundi n'est pas seul sur cette voie du retrait de la CPI, l'Afrique du Sud a suivi et on va voir ce qui va se passer pendant les mois qui viennent", a déclaré le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain-Aymé Nyamitwe (photo).

La décision de l'Afrique du Sud vient démontrer que "la démarche du Burundi n'est pas solitaire, mais qu'il s'agit plutôt d'une démarche solidaire".

"Le Burundi a été le premier à franchir le pas, car il s'agit pour nous de répondre à une demande de la population burundaise", a-t-il expliqué. "Mais il est important de noter que c'est une démarche collective, car la CPI n'est pas populaire en Afrique et il faut avoir le courage de le lui répéter."

L'Afrique du Sud a annoncé vendredi avoir envoyé une lettre au secrétaire général de l'ONU l'avertissant qu'elle se retirait de la CPI. L'ONU a confirmé avoir reçu cette lettre et, conformément à la procédure, cette décision prendra effet dans un an à compter de la date de réception.

Ce faisant, Pretoria a imité le Burundi, dont le président, Pierre Nkurunziza, a promulgué mardi la loi prévoyant que son pays, plongé dans une grave crise politique qui a fait plus de 500 morts, se retire de la Cour.

M. Nyamitwe a précisé que la lettre adressée à l'ONU pour officialiser la décision du Burundi était déjà partie, et que le processus de sortie de la CPI devrait donc s'enclencher dans les prochains jours.

"Le continent africain est celui qui compte le plus de pays parties, mais on sait comment les pays ont adhéré. C'était sous d'énormes pressions, alors que des pays puissants qui l'avaient négocié ne l'ont pas signé, ce qui montre que dès le départ la CPI visait l'Afrique", a-t-il estimé. "Nous n'avons pas dit que nous sommes pour l'impunité, ce que nous disons c'est que si justice il y a, elle doit être impartiale et pas teintée de colonialisme".

Basée à La Haye, la CPI est le premier tribunal international permanent chargé de poursuivre les auteurs présumés de génocides, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Depuis son entrée en fonction en 2003, ses magistrats ont ouvert dix enquêtes, dont neuf dans des pays africains.

Ses cibles lui ont valu de nombreuses critiques sur le continent, notamment celles de l'Union africaine (UA) qui a vu dans ce parti pris une "sorte de chasse raciale".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher