topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : plus de 21.000 dollars pour une prise en charge en hémodialyse par an Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 14/11/2016 - Source Xinhua

A l'occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre le diabète, le Cercle de lutte contre le diabète au Burundi (CELUCODIA) a annoncé lundi que la prise en charge en hémodialyse dans le pays coûte 36 millions de francs burundais (21.174 dollars) par an et par individu.

"Pour la prise en charge en hémodialyse par mois, le coût est de 3 millions BIF (1.765 dollars), ce qui fait 36 millions BIF (21.174 dollars) en une année", a déclaré sur les ondes de la radio nationale Dr. Frédéric Sabiyumva, directeur du CELUCODIA.

Il a ajouté qu'une fois que le malade est pris en charge, son espérance de vie varie entre 15 et 25 ans de survie, ce qui lui fait dire qu'avec l'espérance de vie de 15 ans, ça va lui coûter 540 millions de BIF (317.624 dollars) et que si elle est de 25 ans, ce coût sera de 900 millions de BIF (529.374 dollars).

"Vous comprenez que nous devons tout faire et conjuguer toutes les énergies puisqu'aucune famille ne peut du tout trouver à elle seule ces moyens avec la misère dans laquelle se trouvent la plupart des Burundais surtout que cette maladie touche aujourd'hui toutes les couches de la population aujourd'hui'', a-t-il dit.

Il a aussi fait savoir dans ce même ordre d'idées que les complications du diabète coûtent cher à la nation, à la famille, aux différents organismes d'assurance, à la communauté et qu'elles ne font que renforcer la précarité.

Après avoir énuméré d'une façon non exhaustive les signes de cette maladie, M. Sabiyumva a invité les gens à aller se faire dépister sans attendre l'apparition de ces différents signes, puisque, a-t-il expliqué, cette maladie cause des dégâts importants au niveau de tout le corps humain en partant des yeux, des reins, du cœur et voire qu'il y a des gens qui saignent au niveau du cerveau avec des conséquences néfastes à chaque niveau.

Il a laissé entendre que cette maladie a été identifiée comme étant la troisième cause d'hospitalisation au Centre hospitalo-universitaire de Kamenge à Bujumbura après le paludisme et le SIDA sans toutefois vouloir trop verser dans les statistiques les plus récentes puisque, a-t-il expliqué, "nous n'avons pas de données au niveau national faute d'études épidémiologiques élargies, sauf quelques travaux parcellaires qui existent au Burundi".

Il a essayé de montrer l'allure inquiétante de cette maladie au niveau mondial où il a fait savoir qu'en 1985, la prévalence était de 30 millions de diabétiques, qu'en 2016, on enregistre plus de 380 millions et qu'en 2035, il y aura plus ou moins 592 millions de diabétiques au niveau mondial. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher