topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le président demande le départ du représentant de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

RFI, 14-11-2016

Le Burundi ne veut plus du médiateur choisi par les Nations unies, le Britannique d'origine marocaine Jamal Benomar (photo, à gauche). Le gouvernement burundais a envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU pour demander son remplacement.

Jamal Benomar a effectué une visite au Burundi le mois dernier sans véritable avancée, le dialogue étant toujours au point mort avec le président Pierre Nkurunziza (photo, à droite). Les Nations unies ont sorti plusieurs rapports depuis un an et demi qui dénoncent la répression imposée par le régime.

Le pouvoir burundais ne s'est pas lancé cette fois dans une attaque frontale, si on s'en tient à cette lettre à Ban Ki-moon signée de la propre main du président Pierre Nkurunziza. Le chef de l'Etat burundais prend à témoin la communauté internationale « de l'évolution positive de la situation » dans ce pays. C'est une façon de dire que le Burundi est déjà sorti de la crise comme son gouvernement le martèle depuis un certain temps. Pierre Nkurunziza dit donc souhaiter « des consultations tous azimuts » entre le gouvernement du Burundi et les deux secrétaires généraux (l'entrant et le sortant), en vue de la désignation de successeur de Jamal Benomar, à qui il rend au passage un hommage appuyé « pour ses bons et loyaux services ».

Aucune raison dans la lettre, pour justifier le remplacement de l'envoyé spécial de l'ONU, le président Nkurunziza fait comme si le départ de Ban Ki-moon entraînait automatiquement celui de son envoyé spécial. « C'est un nouveau coup dur porté à l'ONU », juge un diplomate occidental contacté par RFI, qui se dit surpris, car l'envoyé spécial s'était montré plutôt conciliant avec le gouvernement burundais, dit-il. Mais ça pourrait être l'occasion rêvée pour le pouvoir de faire marche arrière sur certaines avancées, notamment en ce qui concerne le déploiement de policiers de l'ONU au Burundi.

Le régime de Pierre Nkurunziza s'en prend donc encore une fois aux Nations unies, jugées comme « le maillon faible de la communauté internationale », selon le diplomate. Bujumbura compte sur le soutien de ses alliés russe et chinois, en pariant qu'il va une fois encore faire avaler cette nouvelle couleuvre à l'ONU.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher