topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

La mesure de prêt-bourse au Burundi "inappropriée et désincarnée" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 17/11/2016

Le prêt-bourse ou un désastre pour une vaste majorité de la jeunesse burundaise !

Prof. Libérat Ntibashirakandi - 11 novembre 2016

Au Burundi, l’expérience a déjà montré que les improvisations, les tâtonnements, les précipitations dans les réformes du système éducatif conduisent immanquablement à des échecs aux conséquences néfastes pour les générations futures.

Certaines mesures prises dans la précipitation ont même été retirées quelques jours après être annoncées au public. Cela n’est pas le propre de la dictature de Bujumbura, même si elle en est le champion.

Le Gouvernement du Président Bagaza avait tenté d’introduire le système de prêt- bourse mais le Cercle Général des Etudiants Rumuri avait mené une campagne contre cela. Sous la troisième République, le Ministre Gamaliel Ndaruzaniye avait tenté d’introduire une série de réformes allant du primaire au secondaire. Là encore, les étudiants réunis au sein de l’Association des Etudiants Rumuri ont manifesté et le gouvernement a renoncé auxdites réformes.

Ces derniers jours, il s’observe aussi une obstination à produire des mesures surréalistes et impensables pour des décideurs plutôt supposés être au service de l’intérêt général. En témoigne, à titre illustratif, la décision annoncée en février 2014 par l’ex-ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Dr Joseph Butore (actuellement 2e Vice-président de la République). Cette mesure visait à supprimer progressivement la bourse des étudiants.

A peine deux ans après, nous voici également face à un décret précipité et improvisé, portant sur la réorganisation des bourses au Burundi avec l’introduction d’un système de prêt-bourse. Selon cette nouvelle réglementation en perspective, seuls les étudiants qui termineront les études secondaires avec d’excellents résultats obtiendront une bourse d’excellence !

Ce genre de politiques publiques sont certes importantes, et n’importe quel décideur ne devrait qu’y penser. Sauf que les circonstances particulières du Burundi, que les dirigeants semblent ignorer, ne s’y prêtent pas. Vu le contexte actuel du pays, cette mesure est génératrice de gêne et de désordre comme une bonne frange de celles qui la précédent. Ce ne serait pas une exagération si nous disions qu’elle est inappropriée et désincarnée, à plus d’un titre.

Lire l’intégralité de l’Analyse

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014