topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Tanzanie promet d'améliorer les prestations de service des Burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 16/11/2016 - Source Xinhua

Une délégation de l'Autorité des Ports de Tanzanie qui vient de séjourner pendant trois jours à Bujumbura a promis mardi d'améliorer les prestations de service des utilisateurs burundais du port de Dar-Es-Salaam, et de construire le chemin de fer à écartement standard Dar-Es-Salaam-Kigoma.

"La délégation a expliqué aux usagers des ports de Dar-Es-Salaam et de Kigoma que dès l'année prochaine les travaux de construction d'un terminal à conteneurs au port de Kigoma vont commencer", a rapporté aux media Dieudonné Dukundane, secrétaire exécutif du Corridor Central, après une réunion d'échanges entre les membres de la délégation tanzanienne et les usagers du port de Dar-Es-Salaam.

Le directeur général de l'Autorité des Ports de Tanzanie (APT) et chef de la délégation, Kakoko Deusdedit, a informé les opérateurs économiques burundais que les appels d'offre ont été lancés pour la construction du chemin de fer à écartement standard et que les travaux de réhabilitation de la ligne existante ont déjà commencé.

Le port de Dar-Es-Salaam utilisé jusqu'aujourd'hui par les transporteurs internationaux se trouve à plus de 1.200 km de Bujumbura, ce qui, pour lui, veut dire que continuer à utiliser la voie routière rendra moins compétitive l'économie burundaise.

Il a profité de l'occasion pour inviter les opérateurs burundais à se préparer pour avoir des bateaux qui auront la capacité de transporter des conteneurs à partir du port de Kigoma jusqu'au port de Bujumbura, le principal port par rapport à la dizaine d'autres ports du lac Tanganyika, a-t-il soulevé.

Il a aussi informé ses interlocuteurs au cours de cette réunion qu'un bureau d'un représentant de l'APT sera ouvert au Burundi dès l'année prochaine mais qu'en attendant que ce bureau soit ouvert, ce représentant va s'installer dans les enceintes de l'ambassade de Tanzanie à Bujumbura.

"L'ouverture de ce bureau aura une avancée significative parce que ceux qui utilisent le port de Dar-Es-Salaam n'auront plus à s'envoler jusque-là car ils s'adresseront à ce représentant pour résoudre un certain nombre de problèmes sur place", a indiqué Dieudonné Nahimana.

Les opérateurs économiques du Burundi dans le secteur ont demandé qu'on supprime la taxe sur la valeur ajoutée introduite sur les biens en transit et le directeur général de l'Autorité des Ports de Tanzanie a indiqué qu'il faudrait d'abord avoir des données chiffrées pour comparer le volume de tonnes transporté avant l'introduction de cette taxe et celui qu'on a enregistré après son introduction.

La délégation tanzanienne est venue au Burundi pour s'enquérir de la situation après avoir constaté une baisse des transactions entre le Burundi et la Tanzanie via le port de Dar-Es-Salaam, selon le chef de la délégation.

"D'une part, on a cru que le Burundi a changé de stratégie et trouvé d'autres corridors à utiliser et d'autre part, nous avons lié la baisse de ces transactions à d'autres considérations socio-économiques par rapport à la crise que traverse le pays", a expliqué le directeur général de l'Autorité des Ports de la Tanzanie qui craint aussi la concurrence des autres partenaires qui peuvent être intéressés par le Burundi. 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher