topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE : LE BURUNDI SE DIRIGE-T-IL VERS UNE RÉPUBLIQUE MONARCHIQUE ? ARIB.INFO PUBLIE LE TEXTE INTÉGRAL DU PROJET DE LA NOUVELLE CONSTITUTION DU BURUNDI. ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Sensibilisation des jeunes pour combattre le diabète au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

Voice of America, 18 novembre 2016

La mairie de Bujumbura sensibilise les jeunes burundais. Elle les appelle à ne pas consommer les boissons alcoolisées et à se comporter d’une façon responsable.

Sur le terrain de football de Buyenzi, des jeunes des quartiers Bwiza et Buyenzi jouent un match de football dans le cadre de la lutte contre le diabète.

Ils sont sensibilisés à travers le sport à avoir un comportement responsable et à s’abstenir de l’alcool devenu une gangrène parmi les jeunes burundais.

A quelques mètres du terrain, se trouve un institut médical ou la population est appelée à faire un dépistage volontaire.

Sur les quatre cent soixante personnes soumises au dépistage vendredi lors de la journée mondiale de lutte contre le diabète, trente personnes ont été déclarées diabétiques.

"La première chose, c’est de suivre les indications de vos médecins traitant parce qu’ils vous guident surtout dans votre alimentation, en conseillant d’éviter de boire l’alcool mais de faire du sport", indique un homme, la cinquantaine, qui a le diabète depuis de nombreuses années. Il affirme qu’avec de la discipline, les malades peuvent stabiliser le diabète.

Innocent Nkurunziza est le médecin directeur du programme national contre les maladies chroniques non transmissibles. Il reconnait que le diabète est une menace contre la population au Burundi.

"Le diabète est une menace pour toutes les couches de la population du Burundi. On n’a pas de chiffres au niveau des statistiques nationales mais on a fait des études au niveau de quelques provinces. Nous avons une prévalence qui varie entre 20 et 25 % selon des critères", affirme M. Nkurunziza.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu’une personne meurt toutes les six secondes au monde.

Mais le docteur Jérôme Ndaruhutse qui assure les affaires courantes au bureau de l’OMS au Burundi soutient qu’il existe un partenariat OMS gouvernement burundais depuis longtemps.

Le gouvernement burundais appelle la jeunesse à ne pas s’adonner à l’alcool comme le demande Tamar Ndaruhutse, conseillère du maire de la ville chargée des questions socio culturelles.

Le responsable du centre de lutte contre le diabète au Burundi reconnait que cette maladie est en pleine expansion au Burundi car il remarque chaque jour un nouveau cas de diabète au Burundi alors que le budget national à lui seul ne peut pas vaincre cette maladie.

Après le paludisme et le VIH Sida, le diabète est la troisième maladie qui tue le plus. Le sport reste le seul moyen de lutte approprié à cote d’une alimentation équilibrée. Des légumes sont particulièrement conseillés pour les malades.

Reportage de Christophe Nkurunzia à Bujumbura

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher