topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Burundi : des médecins chinois vont opérer 334 malades souffrant de cataracte Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 24/11/2016 – Source Xinhua

 14 ophtalmologues chinois ont entamé mercredi à l'hôpital Prince Régent Charles (HPRC, photo), des consultations préparatoires à des opérations chirurgicales en faveur de 334 malades burundais souffrant de cataracte.

Les opérations sont prévues à partir du 3 décembre prochain dans les enceintes de cet établissement sanitaire public logé au centre de la ville de Bujumbura, a constaté Xinhua sur place lors d'une cérémonie préliminaire ad hoc.

Le porte-parole du ministère burundais de la Sécurité Publique, Thaddée Ndikumana, a précisé à cette occasion que ces malades souffrant de cataracte, constituent le premier lot présélectionné par plus de 1200 malades, ayant eu la chance d'être consultés en septembre dernier durant dix jours dans le même hôpital.

Le médecin Ndikumana a rendu hommage au peuple chinois pour ce geste de solidarité, posé à l'endroit du peuple burundais.

"Les opérations vont au départ concerner 200 malades. Avec les 134 restants, le gouvernement burundais négocie encore avec le gouvernement chinois pour voir s'il y a lieu de les programmer pour un autre rendez-vous", a-t-il ajouté.

Cette action baptisée "marche vers la lumière" sera menée gratuitement, a-t-il révélé.

M. Ndikumana a profité de cette opportunité pour souligner que de la santé publique et de la lutte contre le sida, le Burundi "souffre d'une insuffisance numérique en matière de personnel de santé".

En effet, a-t-il expliqué, un seul médecin est au service de plus de 19.231 habitants alors que les normes internationales fixées par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommandent un médecin pour 10.000 habitants.

Samedi dernier lors d'une cérémonie officielle dédiée à la fête de la "Journée du Combattant", le chef d'Etat burundais, Pierre Nkurunziza a fustigé "l'ingratitude et le manque de patriotisme" de certains médecins spécialistes burundais, qui restent dans les pays développés au terme de leurs études pour des "salaires alléchants", au détriment de leurs compatriotes restés au Burundi, alors que le pays a payé pour eux des "montants immenses" pour financer leurs longues études.

Selon l'Institut des Statistiques et des Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU), le fait que près de 70% de la population burundaise vivent en dessous de seuil de pauvreté, est une entrave majeure à l'accès sanitaire pour une immense majorité de la population burundaise.

Car, explicite-t-on à l'ISTEEBU, en moyenne 123 Burundais s'enfoncent chaque jour dans la pauvreté, à cause du poids des dépenses "colossales" imputables aux soins sanitaires.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014