topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO A PRIS SES QUARTIERS D’ÉTÉ : Le fil des informations connait actuellement un retard d’actualisation du fait que la Rédaction a pris quelques jours de permission bien mérités au vu de l’activité intense dans l’actualité sur le Burundi. Nous nous efforçons de faire une mise à jour le plus régulièrement possible. Merci de votre compréhension. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi veut améliorer la transparence et l'équité dans l'enseignement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 26/11/2016 – Source Xinhua

 Le ministère en charge de l'éducation nationale a organisé jeudi une "retraite" en vue de trouver des stratégies pouvant améliorer la transparence et l'équité dans l'enseignement, a déclaré vendredi Victor Ndabaniwe, un responsable du ministère qui a annoncé les principales recommandations issues de cette retraite.

[Photo : Une enseignante dans sa classe d’une école primaire de Bujumbura.]

 

Ainsi, a dit M. Ndabaniwe, les participants à cette retraite ont demandé "de mettre en place une commission nationale qui contrôle le respect des critères de remplacement et de recrutement pour lutter contre les fraudes des titres scolaires et de sanctionner tout responsable scolaire qui passe outre les textes réglementaires mis à sa disposition du fait que les réparations des dommages causés par ce dernier sont souvent à la charge de l'Etat".

Les réintégrations ne vont être accordées qu'aux enseignants ayant été détachés ou à ceux qui reviennent avec des diplômes supérieurs qualifiés dans le domaine de l'enseignement.

La retraite a aussi recommandé la neutralité politique de tout responsable scolaire dans le milieu scolaire où chacun doit assumer pleinement ses missions sans aucune autre influence, et que la nomination des directeurs des écoles doit désormais se conformer à la loi en vigueur.

Les participants à la retraite se sont en effet convenus qu'aucun directeur ne doit plus être nommé s'il ne justifie pas d'une ancienneté d'au moins trois ans dans la carrière, des connaissances et des compétences professionnelles requises ainsi que des qualités morales.

Il a été enfin recommandé des séances de renforcement des capacités en faveur des responsables scolaires et la révision de la loi régissant les comités de gestion de l'école pour permettre aux directeurs provinciaux de l'enseignement d'agir en cas de besoin.

"De telles occasions vont être organisées au moins une fois par an pour s'autocritiquer et évaluer la qualité des prestations du ministère telle que recommandée à tout gestionnaire de service public", a conclu Victor Ndabaniwe.

Au moment où l'on dénombre nombre de chômeurs dans le pays, les participants à la retraite ont également proposé qu'il y ait un recensement des chômeurs qualifiés dans le domaine de l'enseignement, pour les classer par commune et par ancienneté de leurs diplômes afin qu'ils puissent être recrutés dans l'enseignement mais dans la plus grande transparence.

Un des participants à la retraite qui a été contacté par Xinhua et qui a préféré garder l'anonymat a apprécié l'organisation de telles retraites (la deuxième du genre) parce que, a-t-il dit, "elles permettent de redresser la situation et de travailler dans la transparence et l'équité lorsque les recommandations sortent des tiroirs et sont mises en application de façon effective".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher