topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : des experts de l'ONU exhortent le gouvernement à protéger les civils Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 01/12/2016 – Source UN News Centre

 Le Comité des Nations unies pour l'élimination de la discrimination raciale (CERD) a demandé mardi au gouvernement du Burundi de prendre des mesures rapides et efficaces pour protéger les civils, notamment l'admission immédiate d'un contingent de la police des Nations Unies pour surveiller la situation en matière de sécurité et de droits humains dans le pays.

Le fait que les milices armées intimident ouvertement les gens démontre « la réticence ou l'incapacité du gouvernement à protéger les civils », a souligné le Comité dans une décision rendue dans le cadre de sa procédure d'alerte rapide et d'action urgente.

Le Comité a également exprimé sa profonde préoccupation à l'égard d'un questionnaire de la fonction publique publié le 8 novembre et demandant aux fonctionnaires d'indiquer leur appartenance ethnique.

Compte tenu du passé du Burundi, ce questionnaire « pourrait susciter la peur et une plus grande méfiance parmi la population, et pourrait être extrêmement dangereux s'il est mal utilisé », a déclaré la présidente du CERD, Anastasia Crickley.

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale a également exprimé sa profonde préoccupation concernant les informations faisant état de meurtres, d'exécutions sommaires, de disparitions et de tortures; l'utilisation fréquente de discours de haine par des fonctionnaires; et le nombre croissant de Burundais fuyant le pays.

Le CERD a déploré le manque de coopération du Burundi avec la communauté internationale et a demandé au gouvernement de rouvrir le dialogue avec le Bureau des droits de l'homme de l'ONU. Il a aussi demandé au gouvernement de respecter les obligations du Burundi en matière de droits de l'homme, y compris celles découlant de la Convention internationale sur l'élimination de la discrimination raciale.

« Le CERD a mis en place une procédure d'alerte rapide en réponse aux conflits du début des années 1990, notamment dans la région des Grands Lacs, pour éviter que des problèmes ou des crises ne se traduisent par des conflits et surtout pour empêcher les blessures des anciens conflits de se rouvrir », a dit Mme Crickley. « C'est pourquoi nous avons exprimé notre inquiétude en août de cette année et c'est pourquoi nous nous exprimons de nouveau ».

« Nous demandons au gouvernement de prendre du recul par rapport à toute action risquant de provoquer un conflit ethnique et qui pourrait même être un précurseur d'atrocités de masse », a encore dit Mme Crickley.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher