topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : six arrestations sur l'assassinat du ministre de l'Environnement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 07/01/2017 – Source Xinhua

Six auteurs présumés, dont deux femmes et quatre hommes, ont été déjà appréhendés dans le cadre du récent assassinat du ministre burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et de l'Urbanisme (EEATU), Emmanuel Niyonkuru.

C'est qu'a déclaré samedi à Bujumbura dans un point de presse M. Sylvestre Nyandwi, procureur général de la République du Burundi.

Selon M. Nyandwi, l'assassinat du ministre Niyonkuru est intervenu à l'aube du 1er janvier 2017 par des criminels à main armée, au portail de sa résidence sise dans la zone urbaine de Rohero, en commune Mukaza relevant de la mairie de Bujumbura.

"Je pense qu'au stade actuel des enquêtes, on ne peut pas révéler les identités des personnes poursuivies et déjà arrêtées, au risque de fausser les enquêtes toujours en cours sur ce crime, car il n'est pas exclu que demain ou après-demain on puisse mettre la main sur d'autres personnes", a précisé M.Nyandwi en réponse à une question d'un journaliste voulant savoir les identités exactes des personnes déjà sous les verrous.

En revanche, dans son édition du vendredi 6 janvier 2017, le journal IWACU (hebdomadaire burundais privé), citant le porte-parole du ministère burundais de la Sécurité publique, le commissaire Pierre Nkurikiye, avait indiqué qu'au sein des six personnes déjà arrêtées, on recense deux gardes qui se trouvaient au domicile du ministre Niyonkuru, une femme qui était avec lui, le patron d'un bar-restaurant dénommé "Chez André", ainsi que deux employés de cet établissement.

"La police est en train d'explorer d'autres pistes pour que toute la vérité soit mise au jour", a ajouté le commissaire M. Nkurikiye dans un éclairage apporté à l'hebdomadaire IWACU.

Le procureur général Nyandwi a affirmé également dans son point de presse, que le ministre Niyonkuru a été assassiné alors qu'il était à bord du véhicule de marque LAND CRUISER PRADO immatriculé C 538 AGB et qu'il rentrait chez lui en provenance du restaurant "Chez André" situé dans la zone Rohero précitée.

"Le criminel qui l'a assassiné a utilisé une arme à feu et l'a fusillé au niveau de la tête en dessous de l'oreille droite", a révélé par ailleurs le procureur général Nyandwi.

Il a saisi l'occasion pour annoncer qu'après la clôture des enquêtes ad hoc qui sont toujours en cours, ce dossier sera fixé devant le tribunal compétent pour que les coupables soient punis conformément à la loi.

Signalons que la mort du ministre Niyonkuru est intervenu au moment où, sur le plan de l'intégration régionale environnementale africaine, il était président en exercice des ministres du NELCOM (Forum régional regroupant les Pays des Lacs Equatoriaux du Bassin du Nil) et de la COMIFAC (Commission des forêts des pays de l'Afrique centrale). 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher