topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l'UNESCO salue les pas déjà franchis par les radios locales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 24/01/2017 – Source Xinhua

L'UNESCO salue les pas déjà franchis par les radios locales ou communautaires au Burundi, a indiqué lundi à Bujumbura Joséphine Ntahobari (photo), chargée de bureau à la Maison de l'UNESCO pour la culture de la paix au Burundi.

Mme Ntahobari intervenait à l'occasion d'une cérémonie d'ouverture des travaux d'une série d'ateliers rentrant dans le cadre du projet "Renforcer les capacités des radios locales par le biais des technologies de l'information et de la communication(TIC)".

Ce projet, lancé officiellement au Burundi le 9 mars 2016 et appuyé par l'UNESCO sur financement de l'Etat suédois, est aussi mis en œuvre dans cinq autres pays africains, à savoir la République démocratique du Congo (RDC), la Namibie, le Rwanda, la Tanzanie et le Kenya.

Au Burundi, a révélé Mme Ntahobari, les radios locales bénéficiaires de ce projet, sont la radio "Ijwi ry'Abakenyezi" (la voix des femmes), la radio "Humuriza" (apaiser les esprits), la radio de la Chambre fédérale du commerce et de l'industrie du Burundi (CFCIB FM+).

En revanche, les autres stations de radio, telles que la radio nationale, la radio "Colombe FM+", la radio "Culture", la radio "Rema FM+" et la radio "Isanganiro" (cadre d'émission), sont régulièrement associées aux formations dispensées.

"A ce stade, il me plaît de relever que les radios locales partenaires, ont acquis des connaissances leur permettant de préparer des émissions pertinentes, qui tiennent compte des intérêts et des préoccupations de la population, et la preuve en est les productions réalisées sur le développement communautaire, qui donnent la parole à tous avec un focus sur les plus pauvres, tel que stipulé dans l'argumentaire du projet", a fait remarquer Mme Ntahobari.

Une étude récemment réalisée par le Centre universitaire pour le développement économique de l'Université du Burundi (CURDES/UB) à la demande de l'UNESCO, a-t-elle ajouté, fait ressortir que les domaines prioritaires intéressés par les populations locales des zones couvertes par les radios communautaires citées ci-avant, sont particulièrement en rapport avec les thématiques de la santé, l'agriculture, l'environnement et la culture.

L'étude du CURDES, a-t-elle signalé en outre, fait ressortir également l'intérêt des collectivités locales à participer dans les émissions, par divers moyens mis à leur disposition dont le téléphone mobile et les réseaux sociaux.

Le directeur général de la communication au ministère burundais en charge des Médias et des TIC, Jérôme Ndikuriyo, a enfoncé le clou en recommandant que ces médias "de proximité", doivent être les principaux bénéficiaires des innovations en matière des TIC.

"Promouvoir les contenus locaux, en permettant à la population locale, de faire valoir leurs besoins et attentes, et mettre à profit les programmes que la radiodiffusion numérique va rendre disponible au terme de la migration", est au cœur du leitmotiv gouvernemental, a-t-il explicité.

Pour lui, ces radios communautaires, dont la plupart sont implantées dans le "Burundi profond", doivent créer un environnement social favorable en se gardant de publier des informations ou de diffuser des discours susceptibles d'encourager les divisions, de provoquer la violence ou de mettre en péril la cohésion sociale.

Car, a-t-il insisté, les journalistes prestant dans des radios communautaires, doivent diffuser des informations "fouillées, impartiales et de manière responsable" afin d'être des promoteurs de développement dans leurs régions respectives.

Les activités de ce projet orienté sur le renforcement des capacités des radios locales par le biais des TIC, rentrent également dans le cadre de la "réduction de la facture numérique" afin d'informer les communautés "en temps réel et au moment voulu". 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher