topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les présidents tanzanien et ougandais vont discuter d’accès aux APE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

APA, 01 fév. 2017

Kampala (Ouganda) - Le président ougandais, Yoweri Museveni (photo à d), et son homologue tanzanien, John Magufuli (photo à g), ont convenu de se rencontrer pour discuter davantage du statut des accords de partenariat économique (APE) au sien de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE/EAC).

Les APE sont des contrats bilatéraux juridiquement contraignants entre l’Union européenne et certains pays africains, offrant un accès en franchise de droits et sans contingent au marché de l’UE pour toutes les exportations de la CAE, tout en ouvrant progressivement les marchés de la CAE/EAC aux importations en provenance de l’UE.

Le Kenya et le Rwanda ont signé ces accords qui, toutefois, ne pourraient être opérationnalisés que lorsque tous les Etats membres de la CAE auront signé, ce qui devait être fait depuis octobre 2016.

Cependant, la Tanzanie a protesté contre ces APE estimant qu'ils n'ont pas été conçus dans le meilleur intérêt du pays tandis que le gouvernement ougandais qui avait initialement exprimé la volonté de les signer a déclaré qu’il évaluait encore ses options.

Les gouvernements des Etats membres de la CEA ont convenu en septembre 2016 de demander plus de temps pour permettre plus de délibérations et de négociations sur l’engagement du bloc sur ces APE.

L’actuelle position du président Museveni est que les États membres de la CAE/EAC doivent discuter de la question, point par point.

« L’EPA concerne aussi les pays d’Afrique de l’Est, si nous le signons sans concertations, ce serait une erreur. Je suis plus préoccupé par l’unité de l’Afrique de l’Est », a déclaré Museveni lors de la rencontre entre les deux dirigeants à Addis Ababa.

Les deux dirigeants ont par la suite convenu de tenir une réunion plus tard en février avant la prochaine session de la CAE/EAC.

Les APE garantissent que d’ici dix ans, environ 80% des marchés des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) devraient s’ouvrir aux produits et services européens.

L’année dernière, le Conseil de l’Union européenne a autorisé la signature et l’application provisoire des APE entre l’UE et la CAE/EAC, un bloc comprenant le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda.

Cette autorisation a suivi la conclusion des négociations d’un APE entre les pays membres de la CAE/EAC et de l’UE. Les négociations ont été finalisées le 16 octobre 2014.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017