topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO A PRIS SES QUARTIERS D’ÉTÉ : Le fil des informations connait actuellement un retard d’actualisation du fait que la Rédaction a pris quelques jours de permission bien mérités au vu de l’activité intense dans l’actualité sur le Burundi. Nous nous efforçons de faire une mise à jour le plus régulièrement possible. Merci de votre compréhension. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura nie la fuite en masse de Burundais à cause de la guerre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 09/02/2017 – Source Xinhua

Le ministre burundais de l'Intérieur et de la Formation patriotique, Pascal Barandagiye (photo), et le représentant du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Abel Mbilinyi, ont réfuté jeudi les allégations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), selon lesquelles des Burundais fuient en masse le pays à cause de la guerre.

"Nous saisissons cette occasion pour démentir pareille chose et le représentant du HCR ici présent a bel et bien dit que ces informations ne sont pas venues du HCR", a indiqué à la presse le ministre Pascal Barandagiye à l'issue d'une audience qu'il venait d'accorder à Abel Mbilinyi.

Pour le ministre Barandagiye, celui qui a propagé cette rumeur est un ennemi du Burundi qui travaille pour des intérêts égoïstes des ennemis du Burundi.

Il a promis que le gouvernement va protester vivement contre ce genre de mensonge qui a été propagé sur la radio étrangère, en l'occurrence la BBC, a-t-il dit.

"C'est une déclaration de plus de dire à la communauté internationale que le Burundi est aujourd'hui en paix, que les Burundais vivent en paix et qu'il n'y a pas de gens qui fuient la guerre aujourd'hui", a souligné le ministre burundais.

Ce qu'il reconnaît est qu'il y a par endroits des Burundais qui "quittent les ménages sur les frontières à cause de la famine qui sévit dans certaines communes".

Il a fait savoir que quand ces gens arrivent dans les pays hôtes comme la Tanzanie et la République démocratique du Congo, ils perçoivent quelques vivres ou de l'argent de la part du HCR et qu'ils reviennent après.

"C'est un mouvement aller-retour que l'on observe sur les frontières. La vérité c'est ça", a souligné le ministre.

Son hôte, le représentant du HCR au Burundi, a lui aussi reconnu qu'il y a des gens qui fuient à cause de la famine

"Moi-même j'ai passé dans quelques provinces et j'ai constaté qu'il n'y avait pas assez à manger, ce qui pousse les gens à aller là où il y a de l'assistance", a indiqué M. Mbilinyi.

Il a cité la province de Cibitoke à l'ouest du pays, une province qui était jusque très récemment le grenier des cultures de maïs, de bananiers et de tomates et d'autres légumes, mais où, a-t-il dit, "des gens n'ont rien récolté".

Il a cité aussi la province de Makamba au sud du pays où en avril 2016 déjà, les gens ont commencé à quitter le pays alors qu'"il n'y avait pas de guerre".

Les informations passées sur les ondes de la BBC par l'OCHA qui citait le HCR faisaient croire que plus de 500 Burundais fuient chaque jour le pays à causes des atrocités de guerre, selon la radio nationale burundaise. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher