topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Rwanda : l’ex chef d'Etat major Kayumba Nyamwasa en fuite Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 01/03/2010 – D’après New Vision et Daily Monitor

Lieutenant Général Kayumba Nyamwasa Le Lieutenant Général Kayumba Nyamwasa est activement recherché par les autorités rwandaises depuis vendredi 26 février. Un communiqué de la ministre des Affaires étrangère rwandaise lu sur les ondes de la radio officielle affirme que le Lt. Général Kayumba Nyamwasa aurait fui le Rwanda pour se réfugier en Ouganda. Il aurait traversé la frontière rwando-ougandaise par le poste frontière de Kagitumba.

La ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo a déclaré que, depuis le 26 février dernier, le Lt. Général Kayumba Nyamwasa n'était plus ambassadeur du Rwanda en Inde et qu’il serait actuellement en Ouganda.

Le communiqué ajoute qu’il venait de subir un interrogatoire sur des allégations non précisées. De graves charges criminelles pèsent contre lui, ont affirmé les autorités rwandaises. Une demande d'extradition a été formulée par le Rwanda à l'intention de l'Ouganda.

Mais le ministre ougandais des Affaires étrangères, M. Sam Kuteesa, a déclaré lundi que le Lt. Général Kayumba Nyamwasa pourrait s'être dirigé au Kenya ou en Afrique du Sud. M. Kuteesa indique avoir des informations selon lesquelles le Lt. Général Kayumba Nyamwasa est entré en Ouganda par un itinéraire de contrebande mais qu’il pourrait s'être dirigé au Kenya ou en Afrique du Sud.

Le Lt. Général Kayumba Nyamwasa a été en 1998 chef d'Etat major de l'armée patriotique rwandaise, puis chef des services de renseignement de 2002 à 2004. En 2004, il fut nommé à l'ambassade du Rwanda en Inde, poste qu'il occupait jusque vendredi 26 février.

Recherché par les autorités rwandaises, il l'est aussi par les autorités espagnole et française, qui ont lancé un mandat d'arrêt international contre lui.

Le juge anti-terroriste français Jean-Luis Bruguière le tient pour l'un des responsables - avec une dizaine de responsables rwandais - de l'attentat contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana en 1994.

Le juge espagnol Fernando Andreu Merelles a lancé des mandats d'arrêt contre une quarantaine de militaires et responsables rwandais pour crimes de guerres et crimes contre l'humanité commis entre 1990 et 2002 en RDC et au Rwanda.

L’actuel président du Rwanda, Paul Kagame, fait partie des personnes visées par les mandats d’arrêt français et espagnol, mais bénéficie cependant de l'immunité due à sa fonction.

La nature des charges, invoquée par les autorités rwandaises, qui pèse contre le Lt. Général Kayumba Nyamwasa n'a pas été révélée. Les crimes supposés auraient cependant été commis au Rwanda. De même, personne n'explique sa présence dans la région des grands lacs ces derniers jours.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher