topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Bujumbura affirme aux les réfugiés Burundais qu’ils ont fui "de simples rumeurs" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Jeune Afrique, 16 février 2017

Burundi : quand le ministre de l’Intérieur tente de convaincre les réfugiés de revenir au pays

Le ministre burundais de l’Intérieur, Pascal Barandagiye, a entamé une visite officielle en Ouganda pour rencontrer les réfugiés de son pays et les convaincre de rentrer. Une mission qui s’avère pour le moins difficile.

Des plus moqueuses aux plus virulentes, les réactions des réfugiés sont sans appel concernant la visite du ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, Pascal Barandagiye, dans le camp de Nakivale, au sud-ouest de l’Ouganda, à la mi-journée, mercredi 15 février.

« Les autorités burundaises n’ont même pas honte de venir ici pour nous demander de rentrer. Nous avons fui parce que nous sommes contre le 3e mandat de Pierre Nkurunziza. Il est toujours là. Il n’est donc pas question qu’on aille se jeter dans la gueule du loup, dans ce pays des Imbonerakure [jeunes militants du parti au pouvoir accusés par plusieurs rapports d’exactions, NDLR] et d’autres tueurs », a chargé un jeune Burundais, à cran, quelques heures après une brève rencontre entre le ministre, sa délégation, et les réfugiés burundais, qui a fini en queue de poisson, s’étant soldée par une manifestation pour « décrier un ministre venu narguer ses compatriotes en détresse ».

« Le Burundi est en paix »

C’est peu dire si Pascal Barandagiye a eu du mal à plaider le credo de Bujumbura. « Le Burundi est en paix. Il faut rentrer », avait-il déclaré la veille de sa visite à Nakivale, lors d’une conférence de presse à Kampala, aux côtés des autorités du pays d’accueil qui, de leur côté, semblent hésiter sur la marche à suivre. Le ministre ougandais de l’Aide humanitaire, Hilary Onek, a ainsi menacé ceux « qui ne voudront pas rentrer de faire face à l’immigration bientôt », après que le gouvernement ougandais a clairement signifié que le rapatriement des réfugiés burundais ne se ferait que sur base du volontariat.

D’après nos informations, la tournée du ministre de l’Intérieur continue. Il sera prochainement en Tanzanie, avec le même objectif : convaincre les Burundais qu’ils ont fui de simples rumeurs.

Armel Gilbert Bukeyeneza


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014