topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PIERRE NKURUNZIZA EFFECTUE SA PREMIÈRE SORTIE À L’EXTÉRIEUR DU PAYS, DEPUIS DEUX ANS : LE PRÉSIDENT BURUNDAIS SE REND CE JEUDI EN VISITE D'ÉTAT EN TANZANIE. [@rib News, 20/07/2017] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l'actualité" (Menu de gauche) ●Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : les députés recommandent la réduction des taxes sur les produits vivriers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 19/02/2017 – Source Xinhua

Les 121 députés de l'assemblée nationale burundaise (chambre basse du parlement bicaméral burundais), ont recommandé samedi au gouvernement du président Pierre Nkurunziza, de procéder à la réduction des taxes sur les produits vivriers et d'exonérer ceux en provenance de l'étranger "pour pallier au déficit de l'offre en la matière".

Cette recommandation a été formulée à l'issue d'une séance de présentation d'un rapport des visites de terrain, effectuées par la commission parlementaire permanente de l'agriculture et de l'élevage et de l'environnement pour s'enquérir de l'ampleur des effets pervers des changements climatiques sur la production vivrière durant "la saison culturale A" (début septembre 2016-fin janvier 2017).

"La saison culturale A n'a pas été du tout bonne à cause des aléas climatiques et l'attaque des chenilles foreuses et autres insectes ravageurs des plantes. De fortes pluies torrentielles, de la grêle et des vents violents ont endommagé plusieurs cultures dans les régions naturelles d'Imbo, Buyenzi et Buragane, couvrant les provinces Cibitoke, Ngozi et Makamba) ", ont rapporté les membres de la commission parlementaire.

Ils ont ajouté que certaines cultures des marais ont été frappées par des inondations, alors que plusieurs régions ont été affectées par l'arrivée tardive de la saison des pluies.

"Après avoir vu les premières pluies, les agriculteurs ont semé mais, la pluie n'a pas continué et les différentes cultures ont péri suite à la rareté des pluies", ont-ils déploré par ailleurs.

Selon le rapport parlementaire, le retard des pluies va se répercuter sur la saison culturale B (début février-fin juin 2017) dans certaines régions du pays, à telle enseigne que les agriculteurs seront contraints de labourer dans des champs contenant encore des cultures de la précédente saison avec le risque d'assécher ces cultures.

Les agriculteurs burundais, poursuit le rapport, se heurtent en outre au manque de semences parce qu'elles proviennent, pour certaines cultures, des récoltes issues de la saison précédente, notamment en ce qui concerne certaines légumineuses comme le haricot.

Le ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Déo-Guide Rurema, a reconnu que ce déficit enregistré au niveau de la production vivrière au cours de la saison culturale A (édition 2017), a entraîné la flambée des prix des denrées alimentaires, qui ont doublé, voire même triplé dans certains coins du pays.

Cependant, le ministre Rurema s'est montré rassurant vis-à-vis de l'avenir, en déclarant que pour la saison culturale B dans certaines régions naturelles comme celle de Mumirwa couvrant les provinces de Cibitoke et de Bubanza, les futures récoltes pourraient être bonnes.

Toutefois, les assurances du ministre n'ont pas suffi pour apaiser les inquiétudes des députés, notamment au sujet de la problématique de sous-alimentation et de malnutrition dues à la carence des denrées alimentaires, avec pour effet pervers, la prolifération des maladies consécutives à la baisse immunitaire des populations locales.

Pour faire face aux effets néfastes des changements climatiques, notamment les phénomènes EL NINO (fortes pluies) et LA NINA (déficit hydrique), les députés ont recommandé la mise en place des moyens d'irrigation, de pompage des eaux et de collecte des eaux de pluies en cas de carence des pluies.

Ils ont plaidé également pour la mise d'un grenier national où l'on pourrait conserver les denrées alimentaires pour les secours en cas de baisse de la production.

Le gouvernement, ont-ils insisté, devrait veiller en permanence à ce que les semences soient disponibles au moment qu'il faut, tout en se préoccupant de l'instauration des mesures préventives sur la résolution anticipative des disettes devenues "récurrentes" d'année en année au Burundi. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher