topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le coup de maître du CNDD-FDD à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Deutsche Welle, 20.02.2017

 Malgré le boycott actif des travaux du dialogue par la partie gouvernementale, les représentants du CNDD-FDD au pouvoir ont réussi tout de même à convaincre certains opposants en exil de rentrer avec eux à Bujumbura.

Parmi eux, l'ancienne  2ème vice-présidente du Burundi, Alice Nzomukunda, et Mathias Basabose, l'ancien commissaire général du CNDD-FDD chargé de la vie du parti. Sans oublier Joseph Ntidendereza du Frodebu-Nyakuri, un parti d’opposition. [Photo : L’Ombudsman burundais Edouard Nduwimana présente les trois opposants rentrés d’exil à leur arrivée lundi 20 février à l’aéroport de Bujumbura]

Le secrétaire général adjoint du CNDD-FDD, Joseph Ntakirutimana s'est réjoui de ce retour au bercail de ces personnalités politiques qui se sont opposées au troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

"Ils ont compris que ce qu’ils appellent CNARED, c’est quelque chose qui travaille sur la base de choses qui ne correspondent pas aux réalités que nous vivons. Ils ont donc décidé de rentrer d’eux-mêmes. Quand nous aurons vu un grand nombre de Burundais qui souffrent à l’extérieur rentrer au pays, alors là, nous pourrons dire qu’il y a une victoire. Nous espérons que ça va continuer et que ça peut affecter d’autres Burundais " 

Il y a bientôt deux mois, le Procureur Général de la République a annulé les mandats d’arrêts internationaux qui avaient été émis contre 15 personnalités burundaises, en novembre 2015. Un acte perçu comme un signe d'apaisement de la part du pouvoir.

Selon le Procureur de la République, les raisons à la base de l’émission de ces mandats ne subsistent plus. Parmi les personnes concernées, on retrouve l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Pie Ntavyohanyuma, l’ancien vice-président Gervais Rufyikiri, ou encore l’ex-président du CNARED, Léonard Nyangoma. Après recoupements, la plupart d’entre eux ne sont pas encore rentrés à Bujumbura.

L'avenir du Burundi confié à l'Afrique de l'Est

Dimanche dernier, lors de la clôture des travaux du dialogue inter-burundais, le facilitateur a formulé des propositions de sortie de crise. Elles seront soumises aux chefs d’Etat de la Communauté d'Afrique de l'Est.

Lors de ce sommet  extraordinaire, dont la date n'a pas encore été fixée, les dirigeants des pays  de la communauté d'Afrique de l'Est devront se prononcer entre autres sur des questions politiques, constitutionnelles, législatives et électorales. Mais aussi sur la situation socio-économique, les questions humanitaires et de sécurité au Burundi.

Or, avant même que le sommet annoncé n'ait effectivement lieu, la Directrice de la Maison Schalom, une ONG fermée depuis un an au Burundi rejette ces propositions émises par Benjamin William Mkapa, le facilitateur de la communauté régionale. Marguerite Barankitse exige purement et simplement le départ du pouvoir de Pierre Nkurunziza. 

" Pierre Nkurunziza lui-même en est conscient, puisqu’il ne sort plus depuis le 14 mai 2015. Il n’est pas président, il s’est imposé. Il a volé le pouvoir. Qu’il le remette. Et que la CPI le juge. Nous attendons qu’il nous redonne notre dignité."


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher