topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi recevra bientôt 40 M USD de l'IDA pour financer les filets sociaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 20/02/2017 – Source Xinhua

Le Burundi recevra bientôt un don de l'Association internationale de développement (IDA, filiale de la Banque mondiale), d'un montant de 40 millions de dollars pour soutenir sa politique nationale de filets sociaux, apprend-on lundi à Bujumbura du ministre burundais des Affaires sociales, Martin Nivyabandi (photo).

"L'enjeu majeur ici pour le gouvernement burundais, est de concrétiser son engagement sur la lutte contre la pauvreté, en faisant la promotion d'une politique de soutien aux populations vulnérables, via des transferts monétaires réguliers et prévisibles aux ménages vivant en situation d'extrême pauvreté afin qu'elles aient accès aux services sociaux de base", a précisé dans un point de presse le ministre Nivyabandi.

Ce projet, a-t-il ajouté, qui couvrira pour sa première phase les provinces de Ruyigi (est), de Karusi (centre), de Gitega (centre) et de Kayanza (nord), vise également à promouvoir l'auto-développement des populations cibles.

Le 15 février, le gouvernement burundais réuni en Conseil des ministres, a adopté le projet de loi portant sur la ratification, par la république du Burundi, d'un accord de financement ad hoc signé le 12 janvier dernier avec l'IDA, pour appuyer un projet d'appui aux filets sociaux connu sous le vocable burundais de "MERANKABANDI" (Sois comme les autres).

M. Nivyabandi a expliqué que ce projet sera exécuté dans le cadre de la réalisation des objectifs assignés à la "Vision Burundi 2025" et au troisième millénaire, à travers les "Objectifs du développement durable", qui, selon l'Organisation des Nations unies, seront atteints au cours de l'échéance 2015-2030.

Selon l'Institut des statistiques et des études économiques du Burundi (ISTEEBU), en 2015, le taux moyen de la pauvreté monétaire individuelle était estimé à 64,6% dans le pays, ce qui signifie que deux Burundais sur trois sont pauvres.

Par ailleurs, les experts de l'ISTEEBU ont relevé que la profondeur de la pauvreté est aussi importante avec 21,8% au niveau des ménages et 25,1% au niveau individuel, ce qui traduit l'éloignement des pauvres par rapport au seuil de pauvreté monétaire.

Ainsi, recommandent-ils, il faudrait arriver à un transfert monétaire moyen de 160.000 FBU par an et par équivalent adulte aux populations vulnérables burundaises, pour les ramener à hauteur du seuil de pauvreté. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher