topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : un rapport humanitaire alarme sur la crise alimentaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

RFI, 23-02-2017

Un rapport conjoint des partenaires humanitaires, du gouvernement burundais et des bailleurs de fonds intitulé « Aperçu des besoins humanitaires en 2017 » tire la sonnette d'alarme sur la crise humanitaire dans le pays.

Le rapport publié en janvier lance un appel de fonds de 73 millions de dollars à la communauté internationale, en vue de faire face à une situation humanitaire qui « se dégrade rapidement », alors qu'un quart de la population a besoin d'une aide humanitaire. Et ce rapport n'hésite pas à utiliser le mot « alarmant » pour qualifier la situation.

Le gouvernement burundais ne supporte pas le mot « famine » et préfère parler de simple « déficit alimentaire » qui est en train d'être résorbé grâce à une bonne récolte cette saison et à la solidarité nationale. Le mot sensible a donc été banni de ce rapport, mais les chiffres et les mots utilisés parlent d'eux-mêmes.

Trois millions de Burundais avaient besoin d'une assistance humanitaire d'urgence fin 2016, c'est trois fois plus qu'il y a un an, souligne ce rapport qui s'alarme d'une rapide dégradation de la situation. Parmi eux, plus de 800 000 étaient en « insécurité alimentaire sévère », un terme politiquement correct qui cache mal une grande détresse de personnes qui nécessitent donc une aide immédiate.

Une crise interminable

La raison de cette détérioration de la situation ? Les aléas climatiques, mais aussi une dégradation des conditions socio-économiques, conséquence de la grave crise que traverse ce pays depuis près de 2 ans, souligne ce rapport qui est le fruit d'un travail collectif entre les partenaires humanitaires du Burundi, le gouvernement ainsi que les bailleurs de fonds.

Mais la crise n'est pas qu'alimentaire. La situation s'est dégradée sur tous les plans, protection, éducation, accès à l'eau, ou encore santé. Le Burundi fait ainsi face à une pandémie de paludisme : plus de la moitié de la population touchée et plus de 3 000 morts en 2016, le double de l'année précédente, selon toujours ce rapport, et déjà près d'un million de nouveaux cas rien qu'en janvier. Plus dramatique, les stocks d'antipaludéens sont pratiquement vides aujourd'hui. Enfin, ce pays n'est pas encore au bout du tunnel, car ce rapport prévient déjà : 2017 va être pire.

Lire l’intégralité du Rapport

 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher