topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO A PRIS SES QUARTIERS D’ÉTÉ : Le fil des informations connait actuellement un retard d’actualisation du fait que la Rédaction a pris quelques jours de permission bien mérités au vu de l’activité intense dans l’actualité sur le Burundi. Nous nous efforçons de faire une mise à jour le plus régulièrement possible. Merci de votre compréhension. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l'infection de la lèpre "en nette augmentation" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 27/02/2017 – Source Xinhua

Le Burundi fait partie des pays africains où l'infection de la lèpre est en nette augmentation depuis le début des années 2000 à ce jour, apprend-on auprès du représentant de "l'Action Damien" au Burundi, Michel Sawadogo.

Fondée en 1964, l'Action Damien est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) internationale d'origine belge, engagée dans la lutte contre la lèpre et la tuberculose à travers le monde, particulièrement en Afrique, en Asie du sud-est et en Amérique centrale.

Sur le continent africain, la République Démocratique du Congo (RDC) est le pays le plus affecté par la lèpre en Afrique avec 20% des cas enregistrés sur le continent, le Nigéria compte le pourcentage de cas de lèpre multibacillaire le plus élevé parmi les nouveaux cas(93,6%), le Burkina Faso le plus fort taux de formes invalidantes (33,2%), le Soudan du Sud avec le plus de femmes infectées (56,4%) et les Comores avec le plus d'enfants touchés(29%).

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les données les plus récentes montrent qu'en 2015, cette maladie millénaire qui remonte à la période antique, est en augmentation dans d'autres pays africains comme à Madagascar, au Libéria, en Ethiopie et au Burundi où il a été dépisté 419 nouveaux cas, dont 83% de "forme contagieuse".

"Cela montre que la lèpre persiste toujours au Burundi et qu'il faut redoubler de vigilance en faisant face à cette infection dans un pays où un cas sur cinq présente des infirmités graves", a plaidé M. Sawadogo.

Il a fait remarquer qu'au Burundi, cette maladie reste un fardeau pour les personnes infectées et leurs familles. Pour y faire face, des actions adaptées à la situation sont en cours, a-t-il expliqué, en citant notamment l'animation des campagnes de dépistage actif dans les provinces endémiques, le traitement gratuit et la prise en charge des complications de la lèpre, la réinsertion socio-économique, la chirurgie réparatrice et la recherche opérationnelle.

Le 18 février dernier, la ministre burundaise de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, Dr Josiane Nijimbere, a profité de sa présence à une cérémonie dédiée à la journée mondiale contre la lèpre pour "rendre hommage" à la Fondation Action Damien pour les actions menées sur le terrain burundais dans une perspective d'éradication de la lèpre dans le pays.

Elle a également saisi l'occasion pour dénoncer les "pratiques discriminatoires" dont font encore objet au Burundi les malades lépreux. La ministre a recommandé aux auteurs de telles pratiques, d'y renoncer dorénavant afin que les personnes infectées ne soient plus contraintes à se cacher suite à des actes de marginalisation dirigées contre elles. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher