topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
RDC : l'opposition se dote d'une nouvelle direction Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 03/03/2017 – Source AFP

La majeure partie de l’opposition congolaise s’est dotée d’une nouvelle direction après le décès de son chef Etienne Tshisekedi en vue de relancer les discussions sur l’application de l’accord de cogestion de la République démocratique du Congo signé avec le pouvoir, a-t-on appris vendredi.

"La restructuration s’est opérée, les neuf plates-formes qui composent le Rassemblement ont désigné Félix Tshisekedi (photo, fils du vieil opposant décédé) comme président du Rassemblement et Pierre Lumbi comme président du comité des sages", a déclaré à l’AFP le député d’opposition Delly Sessanga.

"Le président du Rassemblement représente et engage la coalition auprès des tiers alors que le président du comité des sages assumera, dans le cadre de la mise en application de l’accord du 31 décembre, les fonctions du président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA)" qu’occupait M. Tshisekedi avant son décès, a expliqué M. Sessanga.

"Certaines ambitions sont offusquées", a reconnu M. Sessanga, faisant allusion à trois responsables de petits partis du "Rassemblement" qui n’ont pas accepté cette restructuration, en quittant la réunion.

A l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti-phare du Rassemblement, un responsable a déclaré à l’AFP sous le couvert de l’anonymat que "cette restructuration est la conséquence de la naïveté et du manque d’expérience politique de Félix Tshisekedi", sans toutefois la remettre en cause.

Emblématique et populaire, M. Tshisekedi est entré en dissidence contre le régime de Mobutu en 1980, avant de s'opposer à ses successeurs, Laurent-Désiré Kabila (1997-2001), puis son fils Joseph Kabila.

Son décès le 1er février, puis les tergiversations, ont bloqué l'application de l'accord de cogestion conclu le 31 décembre sous l'égide de l'épiscopat de la RDC entre le pouvoir et l'opposition après le maintien au pouvoir de Joseph Kabila, à qui la Constitution interdit de se représenter.

Pour débloquer les discussions, M. Kabila, par l’intermédiaire des évêques catholiques, a demandé au Rassemblement de choisir un remplaçant à M. Tshisekedi. Ce dernier devra lui présenter ensuite trois candidats pour le poste de Premier ministre, fonction qui revient à l’opposition dans le cadre de l’accord.

Conseiller spécial en matière de sécurité de Kabila (2011-2015), Pierre Lumbi est l'un des sept frondeurs du Groupe de sept partis (G7) qui avaient quitté la majorité en septembre 2015 pour dénoncer les manœuvres du chef de l’Etat à s'accrocher au pouvoir.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher