topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
8 mars, une journée internationale des droits des femmes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 08/03/2017 – Source Xinhua

L'UA et l'ONU lancent un rapport sur les droits des femmes en Afrique

Il reste encore beaucoup d'obstacles à franchir avant de réaliser pleinement les droits des femmes en Afrique malgré les progrès considérables enregistrés sur le continent, selon un nouveau rapport rendu public par l'ONU et l'Union africaine (UA).

Commissionné par l'UA et le Bureau de l'ONU pour les droits de l'homme ainsi que ONU Femmes, le rapport sur les droits des femmes en Afrique, a été dévoilé mardi dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Le rapport évalue les progrès réalisés dans l'avancement des droits des femmes en utilisant des thèmes spécifiques où les fossés de protection persistent et où il faut agir, comme la santé sexuelle et reproductive; l'albinisme chez les femmes; les violences faites aux femmes; les pratiques nuisibles; les lois qui discriminent les femmes; les femmes, la paix et la sécurité; les femmes en prison.

S'exprimant lors de la cérémonie de lancement, Jean Mfasoni, conseiller spécial du président de la Commission de l'UA, a noté les progrès immenses atteints dans le domaine de l'autonomie et du développement des femmes en Afrique.

Il a réitéré que différentes mesures ont été prises par le bloc panafricain au niveau de la promotion et de la protection des droits des femmes sur le continent.

L'officiel a mentionné entre autres le protocole de la Charte africaine sur les droits de l'homme et des peuples sur les droits des femmes en Afrique, connu sous le nom de Protocole de Maputo, qui a été intégré à plusieurs constitutions et dans les lois et politiques nationales.

Le rapport note également qu'il y a eu des progrès dans le domaine de la participation politique des femmes en Afrique.

Mais malgré cela, les défis et fossés qui persistent pour réaliser pleinement les droits des femmes sont énormes.

Dans tous les pays du continent, comme au niveau mondial, les droits des femmes continuent d'être bafoués, souligne le rapport.

En Afrique, une femme sur trois a connu des violences physiques et/ou sexuelles dans son couple ou des violences sexuelles commis par une personne étrangère dans sa vie; dans six pays, les femmes ne sont pas protégées juridiquement contre les violences domestiques, a poursuivi le document.

En 2013, les femmes et filles africaines représentaient 62% (179.000) de l'ensemble des décès de causes évitables dans le monde liés à la grossesse ou à l'accouchement; en Afrique sub-saharienne, le taux de femmes nouvellement contaminées par le VIH est plus élevé que celui des hommes.

Environ 130 millions de filles et de femmes en vie aujourd'hui ont subi des mutilations génitales, principalement en Afrique; et 125 millions d'Africaines, filles et femmes, en vie aujourd'hui ont été mariées avant l'âge de 18 ans.

Les fossés de protection dans les domaines de la santé, du mariage et des relations familiales sont particulièrement frappants tout comme l'est la non-reconnaissance des formes croisées de discrimination, selon le rapport.

Dans de nombreux pays, ces fossés se combinent également à l'instabilité politique et aux conflits, a ajouté le rapport.

Le document appelle les gouvernements africains à, entre autres, renforcer le soutien aux institutions en ce qui concerne l'égalité des sexes et l'autonomie des femmes, y compris l'intégration systématique d'une perspective sexospécifique dans tous les ministères ainsi que dans les institutions nationales des droits de l'homme.

Il appelle à l'adoption d'objectifs pour garantir le plein emploi des femmes ainsi que des emplois décents, et à la reconnaissance des travaux domestiques.

Enfin, le rapport appelle les gouvernements à faire en sorte que les femmes accèdent à et contrôlent leurs propres ressources économiques et financières.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017