topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les Burundaises sous-représentées dans les postes de prise de décision Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 12/03/2017 – Source Xinhua

La moyenne générale des taux de participation des femmes burundaises dans les instances de prise de décision au Burundi "n'est que de 17%", selon une étude publiée récemment par l'Association des Femmes Rapatriées du Burundi (AFRABU).

"Le taux de représentativité des femmes burundaises aux postes de prise de décision et leur inclusivité dans le processus de paix et de sécurité au Burundi est à un niveau très bas", insiste l'étude, relevant en revanche que le taux d'enrôlement des femmes aux dernières élections burundaises de 2015 était de 51% (soit 1.970.540) contre 49% pour les hommes(1.879.188) sur un total de 3.849.728 électeurs inscrits. [Photo : Célébration d la Journée du 08 mars 2017 au Burundi]

 

La Constitution burundaise en vigueur, promulguée le 18 mars 2005, et dont les principales clauses émanent de l'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi (AAPRB) conclu le 28 août 2000 sous l'égide de la facilitation internationale de l'ancien président sud-africain, feu Nelson Mandela, prévoit un quota minimal de 30% en faveur des femmes burundaises dans les postes de prise de décision.

Selon l'étude, réalisée en fin décembre 2016, les femmes burundaises seraient sous-représentées au gouvernement où, sur les 20 ministres, il n'y aurait que 5 femmes contre 15 hommes, soit un quota de 25% pour la représentation féminine ; alors que celle-ci ne dépasse pas 10% pour les postes de secrétaires permanents (numéros deux dans les ministères après les ministres), soit 2 femmes secrétaires permanents contre 18 hommes.

L'étude de l'AFRABU mentionne également qu'au niveau de l'administration territoriale, le quota de représentation féminine est de 17%, puisque l'état des lieux ad hoc affiche 3 femmes gouverneurs de province sur 15 hommes.

La représentation des femmes burundaises au niveau du service extérieur du ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI), poursuit l'étude, est de 9% si l'on considère que le Burundi compte 2 femmes ambassadeurs accrédités dans des pays étrangers, contre 21 hommes.

L'étude rapporte également qu'au niveau du corps de police, les femmes burundaises représentent 7% des policiers en mission de maintien de la paix, soit 23 femmes contre 382 hommes.

En revanche au niveau de l'armée, le quota féminin au niveau de la haute hiérarchie gouvernante, n'est que de 2% puisque sur les 178 hauts cadres de la Force de la Défense Nationale (FDN), seulement 3 sont des femmes.

La représentativité des femmes militaires dans les missions de maintien de la paix, "affiche la même faiblesse", puisque d'après l'étude, puisqu'elle est de 1%, soit 52 femmes contre 5.986 hommes.

Pour l'AFRABU, eu égard à un tel état des lieux, les plus hautes autorités burundaises, devraient "faire un effort spécial" pour redresser ces déséquilibres au niveau de la représentativité des femmes au niveau des hautes sphères étatiques, en s'appuyant sur le quota minimum de 30% prévu pour elles dans la constitution burundaise au niveau des instances de décision.


 

 

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher