topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ÉCHEC DU DIALOGUE INTER-BURUNDAIS À ARUSHA : A lire sur ARIB.INFO le « RÉSUMÉ DU FACILITATEUR RELATIF À LA 4è SESSION DU DIALOGUE INTER-BURUNDAIS TENU DU 27 NOVEMBRE AU 8 DÉCEMBRE 2017 À NGURDOTO MOUNTAIN LODGE, ARUSHA, TANZANIE. » ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un nouveau système de prêt-bourse mal perçu à l’Université du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

PANA, 15 mars 2017

Bujumbura, Burundi - La démission de sept des 12 représentants des 14.000 étudiants de l’unique université publique du Burundi, basée à Bujumbura, est la première réaction hostile déjà enregistrée au nouveau du système de prêt-bourse "sans intérêts", prévu par le décret présidentiel numéro 100/18 du 1er février 2017, portant réorganisation de la gestion des bourses d’études et de stages, apprend-on de source proche de cette institution du savoir, dans la capitale burundaise.

Une précédente tentative d'introduction du système de prêt-bourse à la même université publique s'était heurtée, dans les années 1980, à une farouche résistance des étudiants, avant que le projet ne soit remis au placard.

Face à la montée d'une nouvelle grogne, le conseil rectoral a sorti, mercredi, un communiqué constatant effectivement que : "certains étudiants n'ont pas encore compris l'esprit et la lettre de ce décret", les invitant à "faire preuve d'ouverture et de patience, en attendant la promulgation des textes d'application".

Le chômage des jeunes et le faible niveau des salaires dans la Fonction publique burundaise sont généralement les principales préoccupations des étudiants appelés à contracter le prêt-bourse aux contours pratiques encore flous.

Le conseil invite également "toutes les parties prenantes, à savoir la communauté universitaire, les parents et les pouvoirs publics à soutenir et accompagner cette réforme pour sa mise en application rapide et effective, au vu de ses nombreux avantages".

Le communiqué juge que le système habituel de la gratuité de la bourse d'études et de stages 'ne peut pas perdurer eu égard à la croissance galopante des effectifs et des moyens budgétaires qu'il occasionne'.

"La réorganisation du système habituel d'octroi des bourses d'études et de stages est donc motivée par le poids des services sociaux, mais également par l'harmonisation, avec les pays de la sous-région et du continent africain, qui ont opté depuis longtemps pour ce système de prêt-bourse", insiste le texte du communiqué.

En outre, "cette politique va améliorer considérablement l'accès à l'Enseignement supérieur, particulièrement à l'université du Burundi", argumente-t-on encore.

L'année dernière, l'université du Burundi avait évoqué les mêmes contraintes budgétaires pour supprimer le petit déjeuner dans ses services sociaux habituels.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher