topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : plus de 400 000 Burundais réfugiés dans les pays voisins Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 25-03-2017

 Au Burundi, la population continue de fuir la crise qui secoue le pays depuis bientôt deux ans. Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) compte déjà plus de 400 000 Burundais qui ont trouvé refuge dans les pays voisins, essentiellement en Tanzanie, au Rwanda et en République démocratique du Congo (RDC). Il souligne également que plusieurs dizaines de compatriotes viennent les rejoindre chaque jour. [Photo : Lusenda, Sud Kivu, RD Congo: de nouveaux réfugiés arrivent au camp de Lusenda où ils sont accueillis par la Commission Nationale des Refugiés (CNR) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).]

Le HCR estime que le nombre de ces réfugiés burundais pourrait dépasser le demi-million d'ici la fin de l'année. Il lance un appel aux pays hôtes pour mettre à disposition de nouveaux espaces, car les camps qui accueillent ces réfugiés sont déjà saturés.

Le HCR a lancé, dernièrement, un appel de fonds pour faire face à la situation dans les camps qui accueillent les réfugiés burundais, aujourd’hui saturés. C’est par exemple le cas de la RDC qui accueille, aujourd’hui, près de 40 000 réfugiés Burundais.

Selon le HCR, il n'y a plus la moindre place dans le camp de Lusenda ni dans les sites de transit qui lui sont associés. Fin février, il a dénombré 36 000 réfugiés burundais dans ces structures situées dans la province du Sud-Kivu.

Quelque 2 000 autres n'avaient pas encore été enregistrés, faute de place. Pendant ce temps, les réfugiés en provenance du Burundi « continuaient d'affluer au rythme d'une soixantaine par jour », explique le porte-parole du HCR en RDC, Andreas Kirchhof.

Le HCR et le Conseil national congolais pour les réfugiés (CNR) sont d'accord : il faut absolument agrandir les camps afin d'accueillir tout ce monde dans des conditions décentes.

« Le camp de Lusenda est aujourd’hui saturé. Même les extensions que nous avons pu faire sont saturées. Les structures d’accueil, autrement dit le poste de rassemblement de ce centre de transit est également saturé et les réfugiés continuent à venir. Nous sommes donc bloqués. Il nous faut nécessairement un second camp », alerte Christophe Migale, chef d'antenne du CNR, à Uvira.

La situation est la même en Tanzanie, pays qui accueille le plus de réfugiés burundais depuis le début de cette nouvelle crise, il y a près de deux ans, ainsi qu’au Rwanda.

Le dernier communiqué du HCR fait état de centaines de nouveaux réfugiés enregistrés chaque semaine dans ces pays. Des chiffres que conteste violement le pouvoir burundais, sans jamais donner les siens.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher