topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un Belge d’origine burundaise condamné au Canada pour trafic d’héroïne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

Le Journal de Montréal, 27 mars 2017

Ils ont tenté d’importer 4 M$ d’héroïne

Une Américaine et un Belge ont chacun de leur côté caché la drogue dans le double fond de leurs valises

Une Américaine et un Belge viennent d’être condamnés à 12 ans de pénitencier pour avoir tenté d’importer à Montréal pour plus de 4 millions de dollars d’héroïne cachée dans le double fond de leurs valises. [Sur cette photo, on voit la drogue détectée par les douaniers au moyen d’un appareil à rayons X.]

Andrea Nicole Owen, de Columbus, dans l’État de l’Ohio, et Mubaraka Mohamed, de Louvain, en Belgique, ont chacun reçu cette lourde peine au palais de justice de Montréal, au début de mars.

Tous deux avaient été appréhendés à l’aéroport Montréal-Trudeau après avoir tenté de berner les douaniers de la même façon, à deux ans d’intervalle.

Bagages suspects

L’Américaine de 39 ans, décrite com­me une toxicomane devant le juge Stephen Hamilton, avait débarqué à

Montréal le 18 décembre 2015 avec pas moins de trois valises, au terme d’un périple amorcé au Rwanda avec une escale à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Elle avait immédiatement soulevé les soupçons du personnel de l’Agence des services frontaliers, qui avait passé les bagages dans un appareil à rayons X.

Le double fond de deux valises cachait 8,2 kg d’héroïne, ce qui représente 164 740 doses, d’une valeur totale de 3,3 millions $ sur le marché de la rue, a témoigné un enquêteur de la GRC.

La drogue était d’un degré de pureté d’à peine 50 %, soit de piètre qualité.

Mme Owen a déclaré avoir reçu 15 000 $ d’un Ontarien pour faire ce voyage. Elle disait ignorer ce que contenaient les vali­ses qu’on lui avait données à Kigali.

Un « cadeau »...

L’histoire du Belge de 26 ans, employé d’une pizzeria dans son pays, est sensiblement la même.

Le 20 février 2014, il a prétendu avoir «aveuglément» accepté «un cadeau» d’un supposé étranger qui l’aurait abordé peu avant son vol, d’après sa version des faits, relatée par la juge Myriam Lachance.

Le fautif, un immigrant né au Burundi, s’était fait offrir une valise sans trop vérifier ce qu’elle contenait et un billet d’avion en direction de Montréal. On lui aurait dit qu’à son arrivée à l’aéroport «quelqu’un le reconnaîtrait et irait le chercher».

Ce sont plutôt les douaniers canadiens de l’aéroport Trudeau qui se sont occupés de lui après avoir passé sa valise aux rayons X et découvert qu’un paquet de 2,6 kg d’héroïne y était dissimulé dans un double fond.

Peu crédible

La juge Lachance a rappelé que de tels «courriers» sont «essentiels» aux trafiquants de cette drogue très puissante qui «doit nécessairement être importée au Canada» pour y être vendue.

M. Mohamed avait notamment été recruté par l’organisation criminelle ayant commandité cette importation parce qu’il n’avait pas de casier judiciaire et n’était pas lui-même un consommateur de drogues.

Quelques groupes du crime organisé sont connus des forces policières pour faire le trafic d’héroïne dans la région de Montréal, notamment une faction de la mafia italienne et la pègre de souches turque et kurde.

Éric Thibault


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher