topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Des sanctions envisagées contre des jeunes du parti au pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

RFI, 06-04-2017

Burundi : le CNDD-FDD tance les Imbonerakure auteurs d’un chant incitant au viol

Au Burundi, à quelques jours du sommet des chefs d’Etat de la sous-région, une vidéo agite les réseaux sociaux. On y voit environ 150 jeunes vêtus de maillots sportifs : des Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir (le CNDD-FDD) composée en partie de démobilisés de la guerre civile et considérée comme une milice par l’ONU. Ils entonnent un chant guerrier, interprété par beaucoup comme une incitation au viol. [Photo : Capture d’écran de la vidéo incriminée.]

La scène se déroule à Ntega dans la province de Kirundo dans le nord du pays et son authenticité a été confirmée par le parti au pouvoir qui condamne fermement ces propos dans un communiqué.

La vidéo vient nourrir la méfiance envers les Imbonerakure, suspectés par l’ONU de participer aux graves violations des droits de l’homme commises dans le pays depuis le début de la crise il y a près de deux ans.

En rang par trois, ils marquent la cadence et chantent ces mots en kirundi : « Engrossez les opposantes pour qu’elles enfantent des Imbonerakure. »

Pour beaucoup, c’est un appel au viol, qui viendrait confirmer les témoignages de violences sexuelles recueillis par l’ONU, les ONG et les médias.

Après un démenti d’un conseiller en communication de la présidence parlant de montage, le parti a finalement réagi dans un communiqué signé par Nancy-Ninette Mutoni, secrétaire nationale chargée de l’Information et de la Communication du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) : « Chaque fois qu’il y aura des messages qui ne concordent pas, ni avec les mœurs, ni avec l’idéologie de notre parti, nous allons dénoncer cela. Des sanctions pourraient être envisagées. Mais c’est du ressort de la commission de discipline qui est déjà à l’œuvre pour identifier les coupables. »

Un homme vêtu de blanc apparaît brièvement sur la vidéo. Il attire également l’attention de Pacifique Nininahazwe, défenseur des droits de l’homme en exil, président du Forum pour la conscience et le développement (Focodé). « Nous avons vu ce personnage qui porte un tee-shirt frappé FDNB [Force de défense nationale du Burundi, ndlr], de l’armée burundaise, et qui semble encadrer ces Imbonerakure. Nous avons eu beaucoup d’informations depuis longtemps qui montrent que les Imbonerakure sont formés par des militaires burundais. Donc cette vidéo peut être une preuve », estime-t-il.

En 2014, une note du département d’Etat américain alertait déjà sur l’armement et l’entrainement militaire des Imbonerakure. Des accusations démenties par le pouvoir : « N’importe qui peut porter ce tee-shirt », affirme un responsable du parti.

Il y a quelques semaines, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a exprimé son inquiétude quant au rôle grandissant des « milices Imbonerakure » qui contribueraient à l’insécurité et au climat de peur régnant dans le pays.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher