topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO REPREND DU SERVICE RÉGULIER ! Le comité de La Rédaction est de retour après ses congés d'été et le fil de l’actualité reprend son rythme habituel. Merci de votre fidélité. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le président refuse de gracier directement les présumés putschistes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 10/04/2017 – Source Xinhua

Le porte-parole du président burundais a déclaré lundi que le chef de l'Etat, Pierre Nkurunziza (photo), n'a pas les prérogatives de dessaisir la justice les personnes qui n'ont pas encore été condamnées, en réponse à un message lancé par le Facilitateur dans le dialogue inter-burundais, demandant une amnistie aux présumés putschistes.

"Le Chef de l'Etat n'a pas les prérogatives de dessaisir de la justice les personnes qui sont poursuivies", a indiqué Jean Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole de la présidence burundaise.

Il réagissait au message envoyé au président burundais et à son gouvernement par le Facilitateur dans le dialogue inter-burundais, l'ex-président tanzanien Benjamin William Mkapa, dans lequel il lui demandait des éclaircissements sur son absence dans le dernier round de ce dialogue et dans lequel il lui demandait d'accorder une amnistie aux présumés putschistes pour accélérer ce dialogue.

Le porte-parole de la présidence a fait savoir que le chef de l'Etat burundais a signifié au Facilitateur qu'il peut accorder les grâces présidentielles uniquement aux personnes déjà condamnées et ce, indépendamment de la lourdeur des infractions commises.

En outre, a continué le porte-parole du chef de l'Etat, celui-ci a informé le Facilitateur que seul le pouvoir législatif a le droit d'accorder une amnistie ou de demander que les poursuites judiciaires contre une personne cessent.

Selon M. Ndenzako, le président a demandé dans sa correspondance adressée au Facilitateur que le Dialogue Inter-burundais soit conclu avant le mois de juin 2017 comme l'a souhaité le Facilitateur lui-même.

Pour que cela puisse se réaliser, continue le porte-parole du président qui reprend la correspondance, "il faudrait plutôt que la communauté internationale en général et la sous-région en particulier se saisissent du contentieux qui existe entre le Burundi et le Rwanda".

"La lettre précisant les preuves tangibles de l'agression du Rwanda contre le Burundi a été envoyée à la communauté internationale", a souligné le porte-parole.

Une trentaine de personnalités civiles et militaires burundaises sont poursuivies par la justice burundaise qui les accuse d'être impliquées dans le putsch manqué du 13 mai 2015 visant tentant de renverser le pouvoir du président Pierre Nkurunziza alors qu'il se trouvait en Tanzanie.

Certaines de ces personnalités ont été arrêtées et conduites plus tard dans les prisons tandis que d'autres ont pu franchir les frontières pour aller demander asile dans d'autres pays dont le Rwanda voisin, accusé par le pouvoir de Bujumbura de continuer à entretenir des relations avec les gens qui viennent déstabiliser le Burundi. Allégations que le Rwanda a toujours récusées. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher