topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le paludisme sévit toujours au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 12 avril 2017

La malaria a été déclarée "épidémique" par la ministre burundaise de la santé. Ces trois derniers mois, 949 personnes sont mortes du paludisme tandis que 1.800.000 personnes vivent avec cette maladie. Le gouvernement a besoin de 32 millions de dollars américains pour combattre cette épidémie.

Au quartier Socarti, dans le quartier de Kamenge au Nord de Bujumbura, un dispensaire accueille du lundi au vendredi des enfants, des femmes et hommes qui viennent se faire dépister du paludisme. [Photo : Une mère et son enfant souffrant de paludisme dans un hôpital au Burundi.]

Depuis plus de dix ans, l’Action de lutte contre le paludisme s’est donné comme objectif de juguler cette maladie des pauvres dans les quartiers de la capitale.

"Je suis venu faire dépister mes deux enfants pour voir s’ils ont la malaria", raconte cette Burundaise, mère de deux enfants qui est venu dans ce centre de santé car les frais de dépistage y sont minimes.

"Ils ont des températures élevées avec fièvre et toux", poursuit-elle.

"Je suis venu depuis le matin. Nous avons donné notre sang, et maintenant j’attends les résultats. Je viens dans ce centre car on ne demande pas beaucoup d’argent : c'est 100 francs burundais pour un enfant tandis qu’un adulte paie 500 francs", confie-t-elle.

Gilbert Ndizeye, laboratin de l’action de lutte contre le paludisme, estime qu'il y a plusieurs centaines de personnes qui se dirigent quotidiennement au centre de santé.

D’après les statistiques disponibles, 52% des personnes qui viennent se faire dépister sont diagnostiqués positifs au palu.

"Le mois passé, nous étions à 1015 patients, dont 52% étaient atteint de la maladie", explique une infirmière du centre, "ce mois-ci, nous sommes à 1011 patients positifs".

Pour le représentant légal de l’ONG Action de lutte contre le paludisme, Albert Mbonarane, il est facile de contrôler l'épidémie si des mécanisme sont mis en place en accord avec la population.

"Il faut éduquer les Burundais autour de la maladie pour prévenir et sensibiliser sur le paludisme", explique-t-il.

Pour Albert Mbonerane, le gouvernement doit inviter les partenaires autour d’une table ronde pour leur transmettre l'urgence et l'importance de l'épidémie. Avec un espoir : obtenir 32 millions de dollars pour permettre de lutter contre la maladie.

Christophe Nkurunziza, correspondant à Bujumbura


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher