topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l'ONU dénonce les chants appelant au viol des femmes de l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

UN News Centre, 18 avril 2017

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a dénoncé mardi les rassemblements dans plusieurs régions du Burundi au cours desquels des jeunes de la milice des Imbonerakure chantent de façon récurrente des slogans appelant à rendre enceinte des femmes de l'opposition ou à tuer des opposants.

« Les slogans choquants appelant au viol repris par de jeunes hommes appartenant aux Imbonerakure dans plusieurs provinces du Burundi sont profondément inquiétants – notamment, parce qu'ils confirment ce que nous ont confié les personnes qui ont fui le Burundi, à propos de la campagne de terreur et de peur menée par cette milice organisée », a déclaré M. Zeid dans un communiqué de presse.

Une vidéo qui circule sur les médias sociaux montre plus de 100 membres appartenant aux Imbonerakure, la ligue de jeunesse du parti au pouvoir (CNDD-FDD), répétant une douzaine de fois leur appel à « rendre les opposantes enceintes pour qu'elles donnent naissance à des Imbonerakure ». Ce rassemblement se tenait dans la commune de Ntega, dans la province de Kirundo, au nord-est du pays.

Suite à la diffusion de la vidéo, le CNDD-FDD a publié le 5 avril 2017 un communiqué condamnant le chant et indiquant qu'une enquête préliminaire pointait vers des « influences hors parti ». Cependant, des rapports récents indiquent que des manifestations semblables, rassemblant davantage de monde, ont été organisées par des membres du parti du gouvernement et du Président dans l'ensemble du pays.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) indique ainsi que le 1er avril dernier, dans la province de Kayanza au nord du pays, près de 2.500 Imbonerakure auraient défilé en scandant des slogans de ce genre incitant au viol et à la violence contre leurs adversaires.

Des rapports indiquent également que des slogans similaires seraient scandés chaque fin de semaine lors de réunions des Imbonerakure dans la province sud de Makamba.

Le 3 avril, durant une réunion sur la situation sécuritaire, le gouverneur de Makamba aurait exhorté la population locale à maintenir elle-même la sécurité, à arrêter toute personne suspecte, à fouiller chaque sac et valise et à « éliminer immédiatement » chaque personne suspectée d'être un insurgé.

Le 8 avril, à la suite de l'inauguration d'une antenne du parti CNDD-FDD dans la province à l'est de Ruyigi, environ 200 personnes, y compris des Imbonerakure, auraient commencé à scander les slogans de viols afin de mettre les opposantes enceintes pour qu'elles enfantent des Imbonerakure.

Tout en se félicitant de la déclaration du CNDD-FDD condamnant les chants scandés à Ntega, le Haut-Commissaire s'est inquiété des rapports qui mentionnent la présence de hauts responsables lors des autres rassemblements.

« Le gouvernement doit cesser de prétendre que les Imbonerakure ne sont rien d'autre qu'un groupe de développement communautaire. Ces discours flagrants de haine et d'incitation à la violence ne doivent être ni tolérés ni encouragés », a-t-il dit.

Selon lui, l'incitation au meurtre et au viol est particulièrement préoccupante alors que des rapports continuent de faire état de graves violations des droits de l'homme au Burundi, notamment le recours systématique à la torture par les forces de sécurité et les raids nocturnes menés par les Imbonerakure aux domiciles de personnes qui refusent de rejoindre le parti au pouvoir.

Des rapports indiquent une nette augmentation des cas de disparitions forcées entre novembre 2016 et mars 2017. Entre avril 2015 et le 10 avril 2017, selon des sources onusiennes, plus de 400.000 personnes ont fui le Burundi.

« Les responsables de ces violations des droits de l'homme, quels que soient leur fonction ou grade, devront répondre de leurs actes », a dit M. Zeid, qui a demandé au gouvernement du Burundi d'accorder au Bureau des droits de l'homme un accès sans réserve afin de pouvoir surveiller la situation des droits de l'homme dans tout le pays, d'être en mesure d'enquêter sur les allégations de violations graves et d'aider le pays à traduire en justice les auteurs de ces actes.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher