topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PIERRE NKURUNZIZA EFFECTUE SA PREMIÈRE SORTIE À L’EXTÉRIEUR DU PAYS, DEPUIS DEUX ANS : LE PRÉSIDENT BURUNDAIS SE REND CE JEUDI EN VISITE D'ÉTAT EN TANZANIE. [@rib News, 20/07/2017] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l'actualité" (Menu de gauche) ●Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Cinq des représentants des étudiants écroués à la prison de Mpimba Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

Jeune Afrique, 20 avril 2017

Burundi : des étudiants emprisonnés pour « préparation d’un mouvement insurrectionnel »

Cinq des représentants des étudiants de l’Université du Burundi (UB), accusés de rébellion comparaissaient mercredi devant le Tribunal de grande instance de la commune Mukaza, en mairie de Bujumbura. [Photo : Les cinq étudiants lors de leur comparution.]

Accusés par les autorités de préparer un mouvement insurrectionnel, quatre d’entre eux ont été ensuite écroués à la prison centrale de Mpimba, à Bujumbura, alors que huit autres avaient été tout simplement chassés des campus par une décision rectorale prise le 12 avril dernier.

Une réponse musclée qui survient après qu’un préavis de grève des représentants des étudiants a été adressé au président de la république, pour protester contre un décret supprimant l’octroi simple de la bourse universitaire et instaurant un nouveau système dit de « prêt-bourse ».

Mouvement de grève généralisé

Fin mars, l’Université du Burundi joignait les paroles aux actes en entamant un mouvement de grève qui a vite fait tache d’huile dans les autres universités publiques, dont l’École normale supérieure (ENS) et l’Institut supérieur d’agriculture (ISA), basé à Gitega, au centre du Burundi.

« Seuls les étudiants en Médecine et ceux qui font leurs examens ne sont pas entrés en grève », indique une source à l’Université du Burundi, déplorant l’attitude des autorités qui « s’attellent à monter les étudiants les uns contre autres au lieu d’affronter le vrai problème ». À savoir la remise en cause de la réforme du système de bourse.

Tentatives de division

« Nous déplorons avec amertume le comportement d’une poignée de certains étudiants qui sont détournés [par] la distribution d’une aide [en] riz et une petite somme d’argent en ignorant des intérêts communs (sic) », dénonçait, le 10 avril, un communiqué de presse signé conjointement par les représentants de l’UB, de l’ENS et de l’INSP (Institut national pour la santé publique ).

La Régie des œuvres universitaires, qui s’occupe de l’organisation des services sociaux à l’Université du Burundi, vient quant à elle de préciser que « les étudiants qui ne participent plus aux activités académiques » ne toucheront pas un sou de la bourse du mois d’avril. Une autre mesure perçue sur les campus comme une nouvelle tentative de diviser le mouvement étudiant.

Par Armel Gilbert Bukeyeneza


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher