topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le général Niyombare revient sur les dessous de son putsch manqué Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 07-05-2017

Dans son édition à paraître ce dimanche 7 mai, Jeune Afrique publie une interview exclusive de Godefroid Niyombare. Le général ne s'est pas exprimé depuis le lendemain de sa tentative de coup d’Etat manqué de mai 2015 au Burundi.

Contrairement à d'autres militaires qui se sont rendus, lui a réussi à quitter le pays et affirme diriger désormais un mouvement rebelle, baptisé les FOREBU (Forces républicaines du Burundi). [Photo : Le général Godefroid Niyombare lors de son arrivée dans les locaux de la RPA, le 13 mai 2015 à Bujumbura.]

Godefroid Niyombare assure qu'il n'a lui-même jamais voulu prendre le pouvoir mais «le rendre au peuple pour que les responsables politiques puissent exercer pleinement leur rôle». S'il parle aujourd'hui après deux années de silence, c'est pour que la communauté internationale comprenne pourquoi il a agi en mai 2015.

A l’époque, Godefroid Niyombaré dirige le service national de renseignement quand tout bascule. Le 18 février 2015, il remet au président une étude qui révèle que 80% des cadres du parti au pouvoir et de l'armée ne comprennent pas son projet de briguer un troisième mandat. La réaction ne tarde pas, il est limogé le surlendemain.

Pendant que la contestation populaire monte dans le pays, le général reste en contact avec les commandants de plusieurs bataillons. Il décide d'agir pendant un déplacement du chef de l'Etat. Ses effectifs ne représentent que quelques centaines d'hommes bien armés dit-il, ainsi que deux blindés.

Le 13 mai le signal est donné, mais faute de soutien, ceux qui devaient prendre l'aéroport rebroussent chemin. Les véhicules censés amener des renforts sont arrêtés et le ministre de la Défense normalement acquis aux putschistes les trahit.

L'échec est évident et dans la nuit du 14 au 15 mai, les hommes du général se dispersent dans la capitale par petits groupes. Godefroid Niyombare réussi à s'exfiltrer grâce à la complicité de militaires. Il se cache deux jours dans son quartier et quitte le pays par le lac Tanganyika. L'homme assure n'avoir jamais eu de contacts avec les Rwandais. Il dit aujourd'hui diriger un millier d'hommes et n'exclut pas de passer un jour à la lutte armée.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher