topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : campagne pour protéger les poissons et l'environnement lacustre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 09/05/2017 – Source Xinhua

La Commission technique interministérielle de sécurisation de la navigation lacustre a débuté mardi une campagne de grande envergure de sensibilisation, tout en continuant de traquer les malfaiteurs récalcitrants qui mènent des activités dans des zones où les poissons pondent des œufs et là où les poissons grandissent avant de migrer vers l'intérieur du lac.

Selon le président de cette Commission, Gérard Nyandwi, cette activité a débuté par le plus grand lac du pays, le lac Tanganyika, mais va se poursuivre sur d'autres lacs du sud et du nord du pays (Photo : Rive du Lac Rweru).

"Nous avons été très matinal aujourd'hui pour faire cette activité afin d'attraper les malfaiteurs et les pêcheurs qui pêchent dans des zones dites de frayeurs, là où les poissons pondent leurs œufs et là où les poissons grandissent avant de migrer vers l'intérieur du lac afin qu'ils soient pêchés à maturité", a indiqué à la presse Gérard Nyandwi juste après le lancement de l'activité.

Il a été par après un peu plus explicite en disant que l'activité va s'étendre sur d'autres lacs du pays.

"Aujourd'hui nous sommes venus particulièrement pour commencer cette activité de grande envergure de traquer des malfaiteurs qui continuent à détruire l'environnement lacustre, à détruire les poissons et même l'environnement autour du lac. Nous allons continuer la même activité au sud et au nord du pays", a ajouté le président de la Commission.

Il a précisé que l'opération vise la protection des personnes physiques qui s'adonnent à cette activité (pour qu'elles ne tombent pas dans une infraction punie par la loi et pouvant les conduire dans des prisons), la protection des espèces qui vivent dans les lacs et celle de l'environnement dans et autour de ces lacs.

Il a fait savoir que les autres prédateurs des œufs des poissons du lac sont les gens qui s'adonnent à l'extraction du sable du lac pour des besoins de construction car ils emportent avec ce sable des milliers d'œufs qui devraient devenir plus tard les poissons du lac.

"De telles gens ont déjà été appréhendés et seront bientôt déferlés devant la justice car c'est aussi une infraction punie par la loi", a tenu à préciser Gérard Nyandwi.

A titre informatif sur les pertes que subit le pays à cause de ces malfaiteurs (pêcheurs qui ne respectent pas les consignes et ces extracteurs de sable du lac), il a indiqué que les experts ont dit qu'un kg d'œufs de poisson qui sont détruits auraient pu donner plus d'une tonne et demie de poissons en seulement six mois.

Il a fait savoir que des séances de sensibilisation pour faire respecter les règles de protection des espèces du lac Tanganyika et des autres lacs vont continuer sans toutefois renoncer à la rafle et à la traque des récalcitrants. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher