topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Appel de l’UE au dialogue de tous : Bujumbura évoquer une "ligne rouge" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 10/05/2017 – Source Xinhua

Burundi : l'UE appelle "toutes les parties prenantes au conflit" à se retrouver autour d'une même table

L'ambassadeur de l'Union Européenne (UE) au Burundi, Wolfram Vetter, a appelé récemment "toutes les parties prenantes au conflit burundais" à dépasser la crise de confiance et à faire en sorte que "toutes" se retrouvent autour d'une même table. [Photo : Wolfram Vetter avec le président du Burundi, Pierre Nkurunziza.]

L'ambassadeur Vetter intervenait dans la soirée du 9 mai dans les jardins de sa résidence sise au quartier résidentiel de Kiriri en zone urbaine de Rohero (est de Bujumbura), en présence des officiels burundais dont des ministres, faisant partie des hôtes de marque invités à une réception offerte dans le cadre de la célébration de la "Journée de l'Europe" marquant le 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome créateur de la Communauté Economique Européenne (CEE).

"La situation au Burundi ne s'est pas encore normalisée depuis les événements de 2015. Car, la sécurité qui est revenue, reste superficielle et fragile. Les violations des droits de l'homme, les cas de tortures, les disparitions continuent à être rapportées, l'espace politique et l'espace pour les médias et la société civile sont fortement réduits", a déclaré l'ambassadeur européen.

Toutefois, le 12 avril dernier dans un café de presse, le conseiller principal chargé du Bureau PIC (Presse, Information et Communication) à la présidence burundaise, l'ambassadeur Willy Nyamitwe a réfuté toute idée selon laquelle le Burundi serait encore "en crise", en précisant que la paix et la sécurité règnent actuellement sur l'ensemble du territoire burundais.

M. Nyamitwe a saisi l'occasion pour évoquer ce qu'il a qualifié de "ligne rouge" en ce qui concerne la participation du gouvernement du président Pierre Nkurunziza au volet externe du processus du dialogue politique interburundais d'Arusha dont la facilitation régionale placée sous l'égide de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) est assurée conjointement par l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (médiateur adjoint) et le président ougandais Yoweri Museveni (médiateur en chef).

"En aucun moment, le gouvernement burundais n'ira pas à la rencontre des gens qui sont poursuivis par la justice....Ces personnes doivent être arrêtées et déférées devant les instances judiciaires pour répondre de leurs forfaits", a-t-il martelé.

L'ambassadeur Vetter a indiqué également que pour l'UE, les efforts de la médiation régionale sous l'égide de la CAE, restent primordiaux pour organiser un "dialogue inclusif inter-burundais".

"Il est essentiel que toutes les parties prenantes burundaises, sans exceptions, démontrent leur volonté de participer à ce dialogue sans préconditions, afin d'aboutir à une feuille de route pour une sortie de crise", a insisté l'ambassadeur européen. 


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher