topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nkurunziza nomme une commission pour amender la Constitution Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 13/05/2017 – Source Xinhua

Le président burundais Pierre Nkurunziza (photo), a donné vendredi un coup d'accélérateur au projet d'amendement de la Constitution, en nommant des membres de la commission nationale chargée de proposer le projet de révision ad hoc.

Cette commission doit apprêter le projet de révision de la Constitution dans un délai n'excédant pas six mois.

La nomination des membres de cette commission constitutionnelle a coïncidé, au cours de la même journée, avec la remise du rapport "final" des activités de la Commission Nationale du Dialogue Inter-Burundais (CNDI) par son président Justin Nzoyisaba au président Nkurunziza.

Selon ce rapport de la CNDI dont la mise en place remonte au 23 octobre 2015, il ressort de l'échantillon des 26.000 Burundais représentatifs des diverses couches de la population burundaise, que celle-ci est favorable à l'amendement de l'actuelle Constitution burundaise en vigueur depuis sa promulgation en mars 2015; laquelle est intervenue au lendemain d'un vote référendaire populaire.

"La proposition majeure, qui ressort des consultations réalisées, concerne la nécessité d'amender la Constitution pour actualiser, améliorer, assouplir ou durcir certaines dispositions de l'actuelle Constitution du pays", stipule ce rapport de la CNDI issu des consultations populaires menées sur tout le territoire burundais tout au long de l'année 2016.

La majorité des Burundais consultés, précise le rapport de la CNDI, ont en commun la volonté de "supprimer les limites de mandats présidentiels" ; même si une autre partie non négligeable estime que les limites de mandats sont un gage démocratique", stipule ce rapport de la CNDI issu des consultations populaires tout au long de l'année 2016.

Toutefois, l'article 96 de l'actuelle Constitution burundaise qui "aura fait couler beaucoup de salives" en 2014 au cours des "guéguerres politiciennes" d'alors engagées dans des débats "houleux et passionnés" sur la révision de cette "loi-mère", est limitatif sur le nombre de mandats présidentiels au Burundi.

Selon cet article, "le président de la république du Burundi est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois".

Le 29 décembre 2016 dans une conférence publique tenue au chef-lieu de la province de Rutana, le président Nkurunziza, a, en réponse d'une question d'un journaliste lui demandant s'il présenterait sa candidature à la prochaine élection présidentielle burundaise de 2020, qu'il pourrait se représenter "si le peuple le demande".


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher