topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Belgique veut la baisse des frais d’envoi de fonds vers les pays en développement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 16/05/2017 - Source SPF Affaires étrangères

Le ministre De Croo veut voir baisser les coûts de transferts de fonds vers les pays en développement

Les frais facturés lors de l’envoi de fonds vers les pays en développement doivent baisser.

C’est ce qu’a indiqué le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo en réaction à l’étude consacrée au paysage belge des transferts d’argent vers les pays en développement, menée par 11.11.11 et l’HIVA (Institut flamand de recherche sur le travail et la société). Il ressort que le prix moyen du transfert de fonds en provenance de la Belgique oscille autour des 8%.

Selon une étude que publient aujourd’hui 11.11.11 et l’HIVA consacrée au paysage belge des transferts d’argent vers les pays en développement, les immigrés envoient de Belgique entre 2 et 5 milliards d’euros vers leur pays d’origine. Ces chiffres confirment l’importance croissante des envois de fonds (remittances). Des études Internationales indiquent que les envois de fonds sont au moins deux fois plus élevés que les budgets d’aide publique au développement (APD) des pays bailleurs. “Les transferts d’argent de la diaspora vers les pays en développement sont de plus en plus importants. L’étude réalisée par 11.11.11. et l’HIVA le montre une nouvelle fois. De même, ces envois de fonds sont cruciaux pour le développement international : ils accroissent le pouvoir d’achat des familles du Sud et stimulent l’économie locale”, a déclaré Alexander De Croo.

Selon l’étude de l’HIVA, les frais moyens facturés lors d’envois de fonds depuis la Belgique oscillent autour de 8% en moyenne. Faire passer ces coûts à 3% est l’un des objectifs de l’Agenda 2030 pour le Développement durable et du plan d’action d’Addis Abeba. “Il est impératif que nous diminuions les coûts des envois de fonds”, confirme le ministre De Croo, “Qui dit moins de frais de transfert, dit plus de moyens pour le développement. Voilà pourquoi j’ouvre ce débat, aussi bien dans notre pays qu’au niveau international”.

Le ministre De Croo prévoit notamment des contacts avec les banques et les agences qui proposent des services de transfert. Il se concertera aussi avec ses collègues en charge des Finances, des Consommateurs et de la Migration, et avec l’Organisation internationale pour les Migrations. Par ailleurs, il est également important d’avoir un dialogue avec la diaspora. “Dans un certain nombre de cas, il existe des alternatives moins chères que les prestataires commerciaux de transferts, par exemple via les Nations unies. J’aimerais comprendre pourquoi la diaspora a si peu recours à ces alternatives moins onéreuses”, a conclu Alexander De Croo.


 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher